Les Ténèbres envahissent les Lumières. Univers d'Harry Potter
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonjour. Le forum déménage. On vous attends http://forbiddenforest.forumactif.org

Partagez | 
 

 Charmante compagnie [Max]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liam McAvoy

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 25/03/2012

Votre Sorcier
Rang Spécial: Préfet des Serdaigles
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Charmante compagnie [Max]   Dim 29 Juil - 16:16

La bibliothèque. Oh pardon, LA Bibliothèque. Saint des saints pour les accrocs aux vieux bouquins manuscrits tout poussiéreux. Autrement dit 99% des Serdaigles. Le tourbillon de savoir qu'elle contient n'a pas de limite, au même titre que la soif de savoir de ces intellos bleu et argent est inextinguible. Située au quatrième étage de château, il leur suffit simplement de descendre de leur tour pour s'y rendre et réviser jusqu'à ce que mort s'en suive.
Liam fait parti du 1% récalcitrant, qui révise toujours trop tard et est allergique à la poussière coincée dans des livres qu'il n'a pas la patience de déchiffrer. Bien entendu il lui arrive de travailler ses matières, le nez enfoncé dans un gros livre de potions qu'il a dû aller dénicher dans les sombres recoins d'une étagère plus douteuse que les livres anciens qu'elle contient. Mais il déteste y passer du temps. C'est comme s'il s'enfermait, prisonnier, fait comme un rat.
Alors pourquoi être parti dans cette maison où l'intelligence et le savoir sont des piliers ? Déjà parce qu'avoir de bonnes notes n'ai rien à voir avec une quelconque intelligente et ensuite parce que Liam maîtrise plus de sortilèges que la plupart de ses congénères. Filouterie oblige.

Aujourd'hui il s'est résigné à franchir le seuil de la bibliothèque, les examens approchant. Après avoir pris une grande inspiration, il fait le pas décisif dans cet univers qu'il ne peut supporter mais dans lequel beaucoup de ses amis évoluent.
L'endroit est assez rempli pour cause d'examens et le jeune homme croit reconnaître la quasi totalité des visages, pour être ceux de sa maison. Un sourire crispé se dessine sur ses lèvres et beaucoup de regards sont braqués sur lui. Ceux qui le connaissent sont surpris ou amusés de le voir côtoyer un tel lieu. Lui qui passe son temps à se la couler douce, allongé sur l'herbe du parc pendant que ses camarades bossent comme des dingues pour obtenir ce foutu examen de fin d'année, de fin d'études...Cette pensée fait frissonner Liam.

Allé, que ça soit vite plié ! Pense-t-il.

Il s'agit de ne pas traîner des heures ici, histoire de conserver un semblant de santé mentale. Pour commencer, il attrape un livre de sortilèges sur l'étagère la plus propre qu'il peut trouver. Quitte à bosser, autant commencer par la matière qui lui déplaît le moins et dans laquelle il est assez bon. Plus motivé que jamais, il s'assoit sur une table, seul. Ouvre le livre parfaitement au hasard, ne sachant par où commencer.

Par le milieu...

Les coudes posés sur la table en bois, la tête dans les mains, il commence à lire, s’imprégnant totalement de ce qu'il voit. Ce sont des formules qu'il connaît pour les avoir utilisées quelques fois en cours mais surtout s'être amusé à les tester sur Basil.
Cette pensée le distrait instantanément. Cela fait déjà plusieurs jours qu'il n'a pas vu son ami. Enfin si, il le voit tous les jours puisqu'ils partagent le même dortoirs et les mêmes cours, mais ils ne se sont pas parlé depuis leur dernière grande dispute. Son nez complètement broyé lors de la baston le fait encore un peu souffrir. Il ne savait pas quoi en penser ni quel sentiment avoir. Il lui en voulait d'avoir si mal réagit et de ne l'avoir pas compris mais il ne demandait pas mieux que de se marrer comme au bon vieux temps avec son pote de toujours. Sauf que cette fois Basil a la rancune tenace. C'est comme s'il usait toute son énergie à lui en vouloir. Il n'avait jamais tenu si longtemps d'ailleurs. Bref ces pensées l'empêchent de se concentrer sur ses révisions. Son esprit fait tout pour le distraire, ce n'est même pas entièrement de sa faute s'il ne bosse pas. Même le lieu n'y change rien. Maudits examens.

Liam referma son livre d'un coup sec. Inutile de s'acharner comme un abruti sur un cours que son cerveau ne veut pas assimiler. Il faut dire que l'exercice ne lui est pas coutumier, aussi il est un peu rouillé ! Il jette un regard sur la pièce, pour la première fois depuis qu'il y est entré. Tous les élèves ou presque sont en groupe, histoire de réviser ensemble « dans la joie et la bonne humeur ». Tu parles...
Ces visages concentrés mais qui semblent s'amuser à prendre part au système scolaire lui donnent envie de partir en courant. C'est d'ailleurs ce qu'il s'apprête à faire lorsqu'il aperçoit une jeune fille assise dans un coin, seule elle aussi. Il connaît. Bon pas très bien mais elle fait partie des Serdaigles et est plutôt agréable à regarder. Sans hésiter, Liam s'approche, le livre sous le bras.

Salut Max.

L'éloquence n'est pas sa principale qualité...
Il regarde Maxime un instant. Ils ont déjà échangés quelques paroles et Liam est quasiment certain que Basil a déjà essayé de la draguer pendant les sept années qui se sont écoulées. Il la trouve belle, la suppose cultivée et marrante...mais surtout belle.

J'peux me joindre à toi ?

Le ton est nonchalant, comme toujours. Liam ne sait pas trop pourquoi il s'attarde à lui parler alors que l'air frais l'attend derrière les portes massives de la bibliothèque. Il a besoin d'un peu de compagnie. Une charmante compagnie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime E. Wilson

avatar

Mini Photo :
Messages : 31
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: Charmante compagnie [Max]   Mar 31 Juil - 21:35

Charmante compagnie
Maxime & Liam

Et si c'était ça le bonheur, pas même un rêve, pas même une promesse, juste l'instant◘


Les examens approchaient à grands pas aux châteaux. Tous les septièmes années étaient nez dans leurs livres en prévision des fameux A.S.P.I.C qui ne s'annonçait pas aussi facile que certain le croyait. La jeune Wilson ne faisait pas exception, chargée de ses lourds bouquins, elle s'était rendue à la bibliothèque au lever du soleil et comptais bien y rester jusqu'au souper. Cheveux livré à eux-mêmes, t-shirt en V, jeans serrer et converse au pied, elle était plongée dans son livre de botanique lorsqu'elle remarqua à qu'elle point la bibliothèque s'était empli depuis qu'elle était arrivée. La plupart des jeunes étudiait étaient maintenant en groupe à se poser des questions ou tout simplement à lire silencieusement un en face de l'autre. Elle repéra la table ou ses copains c'était rassemblé, mais n'avait pas envie de risquer de perdre sa table préférée au fond des étagères poussiéreuses où s'entassait de vieux bouquins tout décrépit et pourtant si agréable à lire. En sept ans, elle avait lu presque tous les bouquins de la rangée ou se trouvait sa table. Elle recommençait finalement sa lecture au moment ou une voix la fit sursauter.

-Salut Max

McAvoy, Liam McAvoy. Un Serdaigle de septième année lui aussi et pourtant il ne s'était jamais vraiment parlés. Cette soudaine élan de sociabilitée pris Maxime de court, pourquoi était-t-il venue la voir elle? Pourquoi pas avant?

-Heum...Liam, salut.

Son déconcertement parut dans sa réponse, mais ne déstabilisa en rien le Serdy qui se tenait devant elle.

*aller dit quelque chose, c'est pourtant pas difficile*

La bouche encore ouverte elle pensait à ses mots quand Liam, sauva la mise et lui demanda s'il pouvait se joindre à elle. La petite panique intérieure disparut presque aussi vite qu'elle était apparue et elle put répondre quelque chose de clair.

-ouais bien sûr assis toi. C'est la première fois que je te vois à la bibliothèque, pourquoi t'es pas avec Basil?

Même si Wilson n'était jamais vraiment devenu ami avec un ou l'autre des deux garçons elle savait qu'il se tenait habituellement ensemble. Le pourquoi ne la regardait, mais Max était très curieuse et se détail la rongeait alors qu'elle regardait Liam s'asseoir à côté d'elle.


♥♥♥►Maxime Eleanor Wilson
Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam McAvoy

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 25/03/2012

Votre Sorcier
Rang Spécial: Préfet des Serdaigles
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Re: Charmante compagnie [Max]   Mer 1 Aoû - 16:10

La demoiselle semble surprise qu'il lui parle, comme s'il parlait une autre langue. Mais peut-être est-ce simplement parce qu'il la dérange en plein travail. Tout à chacun sait qu'il ne faut jamais interrompre un Serdaigle en pleine activité cérébrale. Le dernier qui a essayé s'est prit un livre en pleine face selon la légende. Liam n'est pas un superstitieux, il prend donc sa réaction pour de l'étonnement, elle ne l'a juste pas vu s'approcher d'elle. Il s'amuse déjà.
Alors qu'il entame un geste lui permettant in fine de poser son derrière sur la chaise située à côté de Maxime, cette dernière lui pose la question qui fâche. Il s'arrête net dans son élan et prend un grande inspiration. Il lui faut beaucoup de sang froid pour ne pas s'en aller en beuglant à toutes les personnes présentes d'aller se faire foutre, qu'il n'a pas envie d'en parler et que merde, il est capable de vivre sans Basil !
Il parvient à la regarder en souriant et fini par s'asseoir quand même, sans que son geste ne soit trop visible de sa camarade.

Oui, je ne fréquente pas ce lieu très assidûment.

Il compte s'arrêter là, ne pas répondre à la deuxième partie de sa question. D'ailleurs elle le fait rire plus qu'elle ne l'énerve parce que même ceux qui ne les connaissent pas personnellement savent qu'il traînent toujours ensemble. C'est de notoriété publique. Amusant.
Mais Max ne dit rien et ils se regardent sans se parler, assez gênés. Liam sent bien qu'elle attend l'explication qu'il ne souhaite pas lui fournir. Tant pis, il se lance à contrecœur.

Basil et moi sommes...en froid en ce moment. Rien de bien grave.

Le sourire qui accompagne cette courte tirade n'est pas convaincant, mais c'est tout ce dont il est capable en évoquant son peut-être ex-meilleur ami.
Pour se changer les idées il regarde attentivement la jeune fille. Vraiment jolie et assez naturelle. Remarque il faut être stupide pour se farder avant d'aller réviser...
Le jeune homme n'a pas de goûts précis en matière de filles. Blonde ou brune, grande ou petite, mince ou non sont des critères qu'il ne prend pas en compte. Il suffit juste qu'elle lui plaise, qu'elle l'attire pour qu'il ait envie de la connaître. Certes ça représente un paquet de monde, mais grâce à ça - et aux nombreux défis lancés par Basil – il connaît de nombreuses représentantes de la gente féminine et n'a pas à rougir de ses conquêtes.

Liam sent qu'il est obligé de parler des cours puisqu'il l'interrompt en plein boulot. Il n'en a aucune envie mais rien d'autre ne lui vient. Mieux vaut se dire des banalités plutôt que d'avoir l'air idiot. De toute façon il ne fait pas partie de la catégorie « beaux parleurs ». Il n'a rien à offrir et ne sait absolument pas se vendre, de sorte qu'il n'a jamais vraiment compris ce que ces demoiselles pouvaient bien lui trouver.
Comme pour permettre à ses pensées de s'enchaîner, il passe la main sur sa barbe naissante, l'air absent. Son visage étant encore assez douloureux, il n'a pas osé se raser. Ça doit bien faire une semaine maintenant. Sa pilosité n'étant pas hyper développée, de courts poils bruns parsèment ses joues et son menton avec une étonnante régularité.

Alors t'étudies quoi ?

Il s'en fou et espère qu'elle ne va pas s'étendre sur le sujet de son étude, comme le font certaines personnes qui pensent que vous assommer avec leur culture vous fait plaisir. Comme si vous étiez reconnaissant parce qu'on vous a appris quelque chose. Être ignorant présente certains avantages ! Liam n'est pas très bon élèves ce qui lui permet d'être tranquille, dans son coin, avec sa médiocrité. La paix quoi. Peu de gens lui demandent de l'aide puisqu’il n'excelle quasiment jamais. Quand on est pas bon habituellement et qu'un résultat positif vous tombe dessus, les autres pensent que c'est de la chance, un pur hasard ou que vous avez triché. Drôle ce qu'ils sont idiots dans leur intelligence.

Liam aurait voulu dire « hey, tu veux pas qu'on se casse d'ici ? Il fait beau dehors et on pourra s'embrasser ! ». Bon sans le mélange de salive, cette pensée est tout à fait compréhensible et il est presque sûr qu'il pourrait la convaincre de le suivre de cette pièce lugubre. L'après-midi est bien entamé, elle a passé suffisamment de temps à faire travailler ses jolies méninges.

Ça te tente de faire un tour dans le parc ?

Si cette proposition était acceptée sans qu'il ait à fournir plus d'arguments, ça serait cool. Il serait même tenté de l'attraper, la placer sur ses épaules et dévaler les escalier ainsi, pour l'amener respirer l'air frais de cet extérieur si cher à son cœur. En plus il peut fumer dehors et sa présence n'en est qu'améliorée. De toute façon, si elle dit non, il se tire seul. Aucune envie de rester ici à travailler, même avec Max. Cet endroit lui rappel trop Basil, il a l'impression d'avoir pénétrer dans son antre et de n'être pas à sa place. Plutôt réviser pendu par les pieds que rester une minute de plus dans ce trou poussiéreux !

Le Serdaigle sort son plus beau sourire à sa voisine et la regarde droit dans les yeux, histoire de l'amadouer. Avec elle ça serait mieux...

Allé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Charmante compagnie [Max]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Charmante compagnie [Max]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Animal de compagnie, en avoir ou pas ?
» ASSOCIATION SNAC *Sécurité de la Nourriture de nos Animaux de Compagnie*
» purée d'aubergine (et compagnie)
» Poches à douilles et compagnie
» 6ème CIR (Compagnie d'Intervention de Réserve)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Âmes Mortes :: Poudlard - Intérieur du Château :: 4ème Etage :: Bibliothèque-
Sauter vers: