Les Ténèbres envahissent les Lumières. Univers d'Harry Potter
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonjour. Le forum déménage. On vous attends http://forbiddenforest.forumactif.org

Partagez | 
 

 Oh oui, pose-moi tes questions, babe ! [Ange]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Basil O. Flaverty

avatar

Mini Photo : Capitaine
Messages : 87
Date d'inscription : 25/03/2012

Votre Sorcier
Rang Spécial: Capitaine Serdaigle un poil relou.
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Oh oui, pose-moi tes questions, babe ! [Ange]   Jeu 5 Juil - 23:00

" Toi, Moi, La Grande Salle, Demain. 
Je sais que tu as une heure de libre dans l'après-midi, alors...
Je t'attendrai! 
J'ai quelques questions à te poser...
Bisous, Ange ♥ "


….....biiiiiiiiiiip..................................................
Basil cligne des yeux. Une fois. Deux fois. Recommence.
Il n'en revient pas.
Comment un mot pareil a-t-il pu lui tomber du ciel ? Boum. Badaboum. Comme ça.
Quand ce lundi matin une chouette se balance au-dessus de sa tête, il s'attend aux sempiternelles remontrances et recommandations maternelles. Mais non. Plume d'ange, c'est avec légèreté que tombe un morceau froissé de parchemin, illuminé par l'encre gracieuse d'Angèle Yaxley. Ces mots. Qu'il relit. Trois fois. Quatre. Cinq. Comme s'il ne les comprenait pas.
D'ailleurs, à bien y réfléchir, c'est vrai qu'il ne les a pas compris. Pourquoi Ange, miss Serpy, lui enverrait ce genre de message. Parce que là. Si ce n'est pas un rendez-vous galant alors, qu'est-ce ? Dieu sait s'il en a rêvé, mais Dieu sait que c'est impossible ! Il espérait, bien sur, évidemment, toujours et toujours, comme avec toutes les filles qui daignaient lui adressaient un sourire -et heureusement pour son petit cœur, elles n'étaient pas peu nombreuses – mais là. C'était trop brut, trop certain ! Il n'aimait pas ça ! C'était lui, le mâle, à lui de saisir le taureau par les cornes ! Se moquait-on de lui ? Ou bien était-ce une déclaration ? Mais que pouvait bien représenter ce malheureux bout de papier ?
Et cette dernière phrase, ça l'intriguait grandement, quand même. Des questions... Quelles genres de questions... ? Pourquoi les filles devaient-elles toujours poser des questions avant de faire la moindre action ? Pourquoi tant d'introspection ? Se demandait le porridge de Basil en le soutenant avec entrain. Oui, ça le laissait perplexe. Des questions... ça avait un petit côté grave, aussi. Comme s'il avait fait quelque chose de mal. Or, ce n'était pas vrai. Enfin. Si, bien sur, Basil, dans sa longue carrière d'étudiant à Poudlard, avait fait une quantité de mauvaises choses. Mais il y en avait relativement peu qui avait trait à Angèle. Même en y réfléchissant, il avait du mal à poser le doigt dessus... Et puis, elle n'était pas du genre à se vexer pour un rien et à vouloir demander des explications à tout le monde dès que quelque chose n'allait pas. Dommage, d'ailleurs, autrement, Basil aurait su en profiter pour s'arranger quelques autres tête à tête. Peut-être s'apprêtait-il à découvrir quelques clés pour mieux comprendre la jeune Serpentard... et ça, c'était un sacré bon point pour lui... ! Peut-être que ça pouvait avoir un rapport avec Iliana, aussi, ces questions... ou bien, avec n'importe quelle autre fille sur laquelle il aurait eu des vues... il y en avait tellement … peut-être avait-il, sans s'en apercevoir, embarrassé l'une des amies de la demoiselle et celle-ci venait remettre les pendules à l'heure avec lui pour une connaissance plus timide ? Basil n'en avait pas la moindre idée. Que de questions. Et que de plaisir à se les poser !

Il donne un coup dans les côtes de Liam. Lui montre. Il s'en fout.
Normal.
De toute façon, il n'a pas besoin de conseil, il sait tout faire tout seul comme un grand. Il quitte la Grande Salle et part se préparer pour son cour de potion.

Il y a pensé toute la journée. Il se sent frais, heureux, frétillant. Un sourire benêt qui lui donne l'air mesquin se glisse sur ses lèvres dès le matin et ne le quitte plus. Liam rit. Basil s'en fout. Il se sent fier, il est pressé et content. Et pour cause ! Ange, c'est selon lui une des plus belles filles de Poudlard, et il regrette encore de ne pas l'avoir tannée suffisamment longtemps pour qu'elle accepte de sortir avec lui avant qu'elle ne lui balance son ultime râteau. Il était persuadé qu'à un mois d'écart – un mois seulement!- il aurait eu plus de chance. Ce message, c'était une preuve.
Il se demandait comment il allait bien pouvoir réagir. Il se répétait dans sa tête tout ce dont il devrait se souvenir : être drôle, c'était primordial, ne pas être tâché, nécessairement, il lui faudrait sourire, se montrer sur de lui, confiant, mais ni trop entreprenant ni trop lourd. Bref, il se devait d'être parfait. Un jeu d'enfant, pour lui.

À l'heure du déjeuner, Basil profita de son temps libre pour se rafraichir en haut de la tour des aigles, vérifier que sa chemise était propre et qu'il n'avait pas un affreux bouton sur le nez. Ça ne lui arrivait pas bien souvent, mais sait-on jamais. Il était bien. Il se sourit, puis redescendit profiter de son cours de Métamorphoses. Deux heures de sa matière préférée, puis une entrevue avec l'une des plus charmante fille du château. Délicieuse après-midi. Il remarqua alors qu'il ne l'avait pas croisée de la journée, ni même hier. Curieux, mais après tout, ils avaient peu de cours en commun sur ces deux jours de la semaine.

Et puis il fut temps, et Basil, tout content, se dirigea vers la Grande Salle. Il était 15h30. Il n'y avait quasiment personne, tout le monde avait cours, ou bien les autres préféraient profiter des beaux jours dans le parc.
Quand il arrive, il n'y avait personne. Il sortit rapidement le mot de sa poche arrière pour être bien certain de ne pas s'être trompé. Angèle ne pouvait faire allusion qu'à cette heure-là, puisqu'il devait aller à 17h entraîner son équipe de Quidditch, et celle-ci le savait surement. Basil n'était pas particulièrement pressé. Ce n'était pas son genre d'être en avance, mais après tout, ce n'était pas non plus son genre de recevoir des invitations des demoiselles. Il avait plus souvent l'initiative, et pour cause, il préférait les farouches. Du moins. C'est ce qu'il en disait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Oh oui, pose-moi tes questions, babe ! [Ange]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je me pose pleins de questions
» pigment tkb reçu mais je me pose des questions
» Un papa qui se pose des questions - fin cododo
» Les 100 questions bizarres que personne ne pose !
» logiciel impot expert...petites questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Âmes Mortes :: Poudlard - Intérieur du Château :: Rez-de-chaussée :: Grande Salle-
Sauter vers: