Les Ténèbres envahissent les Lumières. Univers d'Harry Potter
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonjour. Le forum déménage. On vous attends http://forbiddenforest.forumactif.org

Partagez | 
 

 Je veux du réglisse [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Maître du Jeu
avatar

Mini Photo :
Messages : 1440
Date d'inscription : 06/04/2011

Votre Sorcier
Rang Spécial: Petite Fée !
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Je veux du réglisse [libre]   Lun 28 Mai - 13:18

Le dimanche matin, c'est bien connu, c'est grasse matinée pour les élèves. Et pourtant, une de ces élèves était réveillée depuis l'aube, surexcitée. Cette étudiante, c'est la petite Serpentarde de 14 ans, Lou Anderson. Et la raison de cette excitation : elle attendait une livraison express de la part de son père. Il avait promis de lui envoyer sa dernière lubie, et c'est justement aujourd'hui devait recevoir sa "commande". Oui Lou était une de ces filles pourries gâtées. D'aussi loin qu'elle se souvienne, il ne lui avait jamais crié dessus ou tout simplement dit non.
C'est pourquoi la minuscule Serpentarde était déjà dans la Grande Salle, rebondissant sur un des deux bancs de sa maison. De quoi donner la nausée à n'importe qui… sauf à cette pile électrique sautillante. Elle attendait l'heure de la distribution du courrier. Car contrairement à chez les moldus, le dimanche n'était pas une journée de "non-courrier" chez les sorciers. Mais ça, Lou ne le savait pas. Elle n'y connaissait absolument rien en moldu. Ce n'était pas dû à une quelconque haine envers eux, c'était juste que Lou avait entièrement grandi entourée de sorciers.

Mais en attendant le levé de ses camarades, et le courrier, la verte et argent mangeait. C'était l'heure du petit-déjeuner après tout, et le reps, c'est sacré! Il faut savoir quelque chose sur Lou. Ce n'est pas un estomac qu'elle a, mais un véritable trou noir. Elle pourrait même manger le double de son poids sans problème. Elle en stupéfiait plus d'un quand elle mangeait. Et là, c'était tout simplement parfait. Les autres n'étant pas encore là, ça en faisait d'avantage pour elle.

La pièce fini par se remplir peu à peu, mais ce n'est pas ça qui calma la 4e année qui se remit à rebondir sur son siège (mieux vaut éviter quand on mange). Les quelques Serpentards, qui étaient arrivés, évitaient de s'asseoir trop près d'elle, pas encore assez réveillés pour tolérer le trop plein d'énergie de leur camarade de maison. Elle était un peu insupportable par moment. Quand apprendra-t-elle donc à se tenir correctement? Ça faisait quatre ans, que certain se posaient la question et rien n'avait encore changé.

Lou n'en pouvait plus d'attendre. Est-ce que son père avait trouvé exactement ce qu'elle avait demandé? Elle avait été plutôt précise et capricieuse sur ce coup-là. Mais elle lui faisait confiance. Il avait bien réussi à lui avoir Nahima, ce qui représentait un véritable coup de maître, alors elle ne s'inquiétait pas vraiment. Qui était Nahima? Eh bien, c'est le tigre, ou plutôt la tigresse, de Lou. Oui, cette petite avait d'étranges caprices et pas toujours très sûrs. Mais cette fois-ci, elle n'avait pas réclamé quelque chose d'aussi extravagant (et de toute façon, elle doutait qu'on l'autorise à emmener un tigre à Poudlard, même dressé, ça reste dangereux ce genre de bestioles). Là, c'était une chose bien plus petite qui avait fait l'objet de sa nouvelle lubie.

Des cris de chouettes et de hiboux se firent entendre. Les oiseaux entrèrent en rafale dans la Grande Salle. Lou se mit debout sur le banc dans un saut. Elle continuait de sauter sur place. Le Serpentard le plus proche d'elle attendait le moment où elle allait tomber. Mais c'est que cette crevette avait de l'expérience en matière de sautillage! Ça y est, Lou avait localisé les hiboux de son père.

"ICI!"

Sa voix résonna dans la Grande Salle, alors qu'elle levait les bras pour intercepter les deux paquets qui fonçaient vers elle. L'un d'eux fut délicatement posé sur la table, alors que le deuxième fut lâché dans ses bras sans vergogne. Lou se relaissa tomber à sa place. Le paquet posé sur la table ressemblait à ces espèces de caisses dans lesquelles on enferme les chats pendant les voyages. La Serpentarde prit son mal en patience et commença par ouvrir le colis qu'elle tenait dans ses bras. Il était divisé en deux. D'un côté, des sachets étranges. De la nourriture très certainement et de l'autre côté…

"DES SUCETTES!"

Un amas de sucettes à la cerise. La drogue de Lou. Ça tombait bien, elle commençait à en manquer. Merci papa!
Détournant son attention de ses précieuses sucreries, elle retourna aux sachets. En dessous était rangée une enveloppe. Lou la prit et l'ouvrit. Dedans, deux feuilles. Une lettre de son père et le papier qui accompagnait sa livraison. Il fallait qu'elle écrive quelque chose dessus : un nom. Plus tard. Quand elle aura sa plume. La jeune Anderson prit ensuite la lettre de son père. Elle contenait à peu près le même discours que d'habitude, ainsi que des consignes pour s'occuper de sa commande. La 4e année les lu attentivement. Et enfin, elle se concentra sur la petite caisse, d'où provenait des couinements.

Lou ouvrit la porte de la caisse et un minuscule cochon rose en sorti. Il devait mesurer à peine plus de 15 centimètres. Exactement le même que celui qu'elle avait vu. Décidemment son papa était trop fort. Un mini cochon… Il restera toujours aussi petit et mignon. L'animal se tenait au bord de la table, fixant sa nouvelle propriétaire. La Serpentarde l'attrapa et le serra contre elle.

"Coucou Réglisse" Elle avait choisi son nom dans les heures qui avaient suivi le oui de son père. "Je suis Lou. Je vais bien prendre soin de toi."

Elle lui fit un bisou entre les deux oreilles du cochon, puis le remit sur la table. Réglisse regardait autour de lui, alors que Lou recommençait à rebondir, en poussant de petits cris aigus.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartedesmaraudeurs.forumactif.org/
Liam McAvoy

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 25/03/2012

Votre Sorcier
Rang Spécial: Préfet des Serdaigles
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Re: Je veux du réglisse [libre]   Dim 3 Juin - 17:35

[Allé, je tente ma chance]

Aujourd'hui, c'est dimanche. Aucune restriction de sommeil, une journée intégralement dédiée à regarder les mouches voler en fumant des clopes. Le bonheur quoi ! Comme à son habitude – cours ou pas cours – Liam est le dernier levé. Le dortoir des Serdaigles est vide et Basil ne l'a pas attendu. Il s'assoit sur son lit et s'étire longuement en poussant des grognements préhistoriques. Après s'être frotté les yeux, il parvient à s'extirper de son lit et s'habiller pour descendre faire la chose qu'il aime le plus après dormir : manger. Il n'est pas encore trop tard pour espérer prendre son petit-déjeuner et son ventre le rappel à l'ordre. Let's go !

Pour atteindre le Saint Graal, il faut se coltiner les habituelles 15O OOO marches. Ah le privilège d'être à Serdaigle ! Mais ce n'est pas ça qui va refroidir les ardeurs du jeune homme. Il les descendraient sur les mains s'il le fallait.
Il n'y a personne nul part. Les élèves sont sûrement déjà dehors puisqu'il a l'air de faire beau. Mais quelle idée de se lever tôt pour aller gambader dans le gazon ou même pire : réviser ! Un dimanche, et puis quoi encore ?! En plus rien ne presse, il n'y a pas d'urgence, on n'est pas la veille au soir des examens. Peut-être Basil est-il allé potasser ses bouquins à la bibliothèque remarque. Ah le traître ! C'est pour ça qu'il ne l'a pas réveillé avec son traditionnel oreiller en pleine face...

Bref, il fini par arriver devant la Grande Salle. Après un petit sourire, il pousse les portes. Un mélange de pain chaud, de jus de citrouille et de café parfument l'atmosphère. Divin. Liam prend une énorme bouffée d'air. Le petit-déjeuner est sans nul doute le repas de la journée le plus plaisant. Pas besoin de faire la conversation à des élèves encore fatigués. Les boissons chaudes et froides se succèdent dans des gosiers assoiffés et on a suffisamment de nourriture pour tenir un siège de trois mois. Le Paradis sur Terre.
Le jeune Serdaigle rejoint sa table. Il reste assez de victuailles pour le contenter et peu de gens pour l'importuner. Il commence par boire un café et engloutir un croissant. Viennent ensuite jus de citrouille, brioche, fruits en tout genre, pain au chocolat et pour finir, un verre de lait. Voilà qui est mieux ! Le ventre plein, Liam peut enfin penser à autre chose et observer un peu son environnement qu'il avait jusqu'alors totalement négligé. Son regard passe de table en table. Gryffondor : un groupe de garçon de son âge sont en train de siroter négligemment un verre plein d'une substance non-identifiée en relisant leur cours de potion. Un petit sort discret de la part de Liam fait exploser leurs verres. Ils en ont partout, c'est amusant. Ça leur apprendra à ne pas profiter d'un petit-déjeuner ! Poufsouffle : des filles jacassent encore et toujours. Elles n'ont pas été livrée avec le bouton « off », et c'est bien dommage. À sa propre table il n'y a pas grand monde. L'équipe de Quidditch est en train de s'entraîner. Mais oui ! Basil n'est pas à la bibliothèque en train de faire fonctionner ses méninges mais sur le terrain à cultiver son corps. Beaucoup plus crédible.
Et pour finir, Serpentard : rien de bien intéressant. Sauf une fille qui sautille sur place. Elle lui fait penser à Basil, cet être si différent de lui et qui trépigne dès qu'il se réveil. Dans ses bras, un mini cochon. QUOI ?

Liam se retourne. Un mini cochon, mais qu'est-ce que c'est que cette horreur ? La jeune personne qui le serre contre elle semble totalement satisfaite de la présence d'un animal si puant, comme si c'était une poupée. Le jeune homme ne la connaît que de vue, elle s'appelle Lou, un truc comme ça. Il peut affirmer qu'elle est à Serpentard depuis qu'il voit qu'elle mange à leur table. Elle doit avoir entre 13 et 15 ans, guère plus et un faible pour les cochons domestiques ou une grande envie de manger du porc au déjeuner !

Le jeune homme ne peut résister à la tentation. Il se lève et s'approche de la table des Serpentards, le sourire aux lèvres, se glisse derrière la jeune fille et lui murmure à l'oreille.

Joli. On voit tout de suite la ressemblance. C'est ton frère ?

Il se marre. Bon c'est facile, mais les meilleures sont toujours les plus courtes et personne n'empêchera Liam de dire des imbécillités, surtout lorsqu'une petite fille lui tend de telles perches. Un mini cochon, a-t-on déjà vu une chose pareille ? Il se demande si cette bestiole a les même travers que les cochons taille réelle. Il n'en a pas côtoyé beaucoup au cours de sa vie, mais suffisamment pour savoir qu'ils puent, sont bruyants et mangent n'importe quoi...vraiment n'importe quoi !

[Etant donné qu'on a pas de lien, on peut improviser ou en discuter avant de poursuivre =)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Maître du Jeu
avatar

Mini Photo :
Messages : 1440
Date d'inscription : 06/04/2011

Votre Sorcier
Rang Spécial: Petite Fée !
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Re: Je veux du réglisse [libre]   Mar 26 Juin - 16:11

[Owi Liam! Fais moi rire x) /pan oki, on voit le lien dans ce rp ^^]

Le petit Réglisse commença à vagabonder sur la table, faisant fuir une autre Serpentard, s'apprêtant à s'asseoir tout près, qui lâcha un "dégoûtant". Lou lui tira la langue, même si sa camarade de maison ne la vit pas, lui tournant le dos. C'est pas possible! C'est fou comme les gens sont rabat-joie et mal polis! On ne traite pas un mignon petit cochon de dégoûtant comme ça non mais! Franchement faudrait leur apprendre la politesse à certain! Et si elle s'en chargeait? Mmmhh.... Après manger plutôt.
Lou se calma quand quelqu'un s'arrêta derrière elle. Oh! Une pique! Il venait de lui lancer une pique! Mouahahaha! Comme si ça allait la perturber. Elle n'allait pas se laisser faire, foi de Lou Anderson, la petite fée! D'après la voix, ce n'était pas quelqu'un de sa maison… Mmmhh…. Non elle ne voyait pas de qui il s'agissait.

Elle se retourna vers le nouveau venu. Oh!!! C'était Liam McAvoy! De la maison de Serdaigle! Il se croit drôle et fort? Bah elle, elle l'était encore plus, même si elle était plus petite et plus jeune. La taille et l'âge ne comptent pas!! Et puis elle au moins, elle était mignonne! Nah ahahaha!
Alors comme ça, Réglisse et elle se ressemblaient? Oh! Mais ça voulait dire qu'il disait que Réglisse est mignon lui aussi! Hihihihi! Elle le savait qu'il en ferait craquer!
En digne Serpentard, Lou afficha un sourire moqueur, annonçant que l'adolescente d'à peine plus d'un mètre quarante était prête à répliquer.

"Au moins lui il ressemble à quelque chose"

Mouhahaha, c'était un coup facile ça, faut plus de challenge non mais oh! Bah, ça viendra peut-être après. Elle avait déjà plein d'idées en tête. Hihihihi! Allait-il réussir à l'amuser sur le plan des répliques? Oui parce que Lou était plutôt facile à amuser mais bon, à ce niveau-là, certaines personnes n'avaient absolument aucun répondant. Ils en devenaient même méchants dans ces moments-là. Bref la question n'était pas. La Verte et Argent attrapa le mini cochon qui mangeait tranquillement et le posa sur ses genoux, son sourire ne quittant pas ses lèvres. Lou n'avait pas intégré Serpentard par erreur contrairement à ce que certaines personnes pensaient. Elle avait plus de répartie que certains, et était bien plus rusée en plus de ça! ET en plus quand elle faisait des bêtises, elle faisait son petit visage de fée, comme ça, on la grondait pas!! Diabolique n'est-ce pas? Mouahahaha!

[Désolée, c'est court U-U]

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartedesmaraudeurs.forumactif.org/
Liam McAvoy

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 25/03/2012

Votre Sorcier
Rang Spécial: Préfet des Serdaigles
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Re: Je veux du réglisse [libre]   Mer 4 Juil - 20:51

[Certes.]

Malgré l'heure tardive, beaucoup d'élèves sont encore présents dans la salle, c'est incroyable, heure de pointe un dimanche matin ! Liam croyait arriver bon dernier, mais c'était sans compter les traînards - comme lui - qui prenne le petit-déjeuner pour un repas de fête pendant lequel il faut honorer tous les plats. A-t-on idée de se bousculer un jour pareil ? Remarque si c'est pour des muffins, ça vaut largement plus la peine que pour assister aux cours de potions.
Du coup Liam va se faire prendre sa place ! Et quoi de plus déprimant que de re-manger debout, à l'arrache un dimanche ?!

Ne pas manger du tout songea-t-il, en plissant le nez comme s'il essayait de résoudre un improbable calcul.

Le jour est très important. Ce n'est pas lundi, début de semaine donc vecteur de mauvaise humeur, ni jeudi, assez banal et d'un ennui mortel. Non, aujourd'hui c'est dimanche. DIMANCHE ! Le jour du Seigneur pour certains, celui de la farniente pour lui. Pas qu'il soit d'iune activité renversante le reste de la semaine, stressé à mort et accumulant les nuits blanches, mais le dernier jour de la semaine, il bat tous les records et a une bonne excuse. Bref, il mangerait bien un peu de tarte aux myrtilles.
Mais maintenant qu'il a fait une remarque à la fille au mini-cochon (on aura vraiment tout vu!), il faut bien qu'il écoute sa réponse et renchérisse, histoire d'avoir le dernier mot, comme d'habitude. Parfois il se demande pourquoi il ouvre la bouche. Lorsqu'il ne dit rien et pense à autre chose, très loin de la conversation en cours, personne ne lui dit rien. Mais un sursaut de lucidité l'a poussé ce matin, hors de état végétatif, à aller faire une remarque désobligeante à une petite fille qu'il ne connaît même pas. C'est de la faute du cochon...

Bon maintenant qu'il s'est mit dedans, autant aller jusqu'au bout.
Il n'a pas d'avis sur cette demoiselle, il ne la connaît pas. Le fait qu'elle soit à Serpentard devrait faire d'elle un être potentiellement menaçant, ou vénal, ou égoïste, enfin avec une ou plusieurs de ces superbes qualités qui font le bonheur des petits Moldus. Très caricatural....Elle ressemble plutôt à une de ces créatures qui bougent dans tous les sens et poussent des petits cris dès qu'on s'approche un peu trop. On a envie de shooter dedans quoi. Comme dans le cochon d'ailleurs. Est-ce qu'on a le droit de modifier à ce point les animaux à l'aide de la magie ? Enfin bien sûr qu'on a le droit, mais est-ce bien nécessaire ? Il existe peu de lois certainement parce qu'il ne viendrait à l'idée de personne de vouloir un cochon dans son sac à main. Enfin pas un vrai cochon.

Liam a trouvé : Lou est capricieuse. Probablement fille de riche, elle a tout ce qu'elle veut. Pour pousser le vice aussi loin, il faut être pourri gâté à outrance. Un cochon de poche pour elle, ça doit être affligeant de banalité et son petit papa doit pouvoir le lui obtenir d'un clignement de cil. Très amusant. Le jeune homme a une idée, il faut bien faire avancer le débat, il ne va pas rester planter là comme un idiot à se demander quel QI peut avoir un si petit animal.
Ses lèvres s'entrouvrent, il marmonne dans sa barbe de trois jours. Un sortilège évidemment. On apprend à ne plus sortir sa baguette à tout-va en septième année comme s'il s'agissait d'une kalachnikov. Super pratique. La blague est légère et enfantine naturellement. En plus, il n'a pas particulièrement envie de s'attirer – du moins tout seul – les foudres de tous ces imbéciles de Serpentard, pensant que si une fille de leur maison est attaquée, leur virilité impose qu'ils cassent la figure de l'auteur de la mauvaise plaisanterie. Et puis, se faire dérouiller sans Basil, c'est pas marrant.

Une fois son sort lancé, le petit cochon pousse un cri strident, comme si on l'égorgeait et regarde autour de lui, incrédule (autant qu'un cochon est capable de mimer l'incrédulité évidemment). Il se contorsionne et des petites ailes finissent pas lui sortir du dos. Liam sourit, le tableau est tout à fait complet. La bête, rassemblant son courage, s'élance et prend son envole, parmi les bouts de tarte à la citrouille et serviettes que les jeunes inconscients lancent à travers la salle pour se marrer. Il a l'air perdu, le pauvre petit. C'est à ce moment là que Liam comprend que si les cochons n'ont pas d'ailes, c'est pour une bonne raison. Déjà parce qu'elles ont du mal à supporter son poids et parce que rien n'est moins gracieux qu'un cochon à ailes.

Cochon-volant droit devant !

Les convives commencent à se rendre compte qu'il ont un petit porc au-dessus de leur tête. Le nez en l'air, la plupart d'entre eux commencent à rire, montrant du doigt l'objet du déli. L'auteur est fier de lui. Bon ce n'est pas de la sorcellerie de haute voltige, mais tout le monde note l'idée et applaudit l'audace, c'est ce qui compte. Il se voit déjà raconter la scène à un Basil mi-enthousiasmé par la super bonne idée de son ami, mi-jaloux de ne pas avoir été là pour assister à pareille événement. Décidément, la nourriture avait sur eux un pouvoir créatif sans limites !
Comme lors de l'affaire du strip-tease devant une Grande Salle en délire, Liam se demande où sont passés les professeurs. Bof, c'est dimanche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je veux du réglisse [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je veux du réglisse [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» eau libre
» Je veux un scooter !!
» "Je veux faire toute seule!"
» nouvelle poudre libre HD
» Je veux le black shatter d'OPI!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Âmes Mortes :: Poudlard - Intérieur du Château :: Rez-de-chaussée :: Grande Salle-
Sauter vers: