Les Ténèbres envahissent les Lumières. Univers d'Harry Potter
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonjour. Le forum déménage. On vous attends http://forbiddenforest.forumactif.org

Partagez | 
 

 L'intrus [PV Shame]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathaniel Mandrake

avatar

Mini Photo : Je sais reconnaitre mes qualités !
Messages : 31
Date d'inscription : 22/04/2011

Votre Sorcier
Rang Spécial:
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: L'intrus [PV Shame]   Mer 4 Jan - 12:04

Spoiler:
 




Le soleil c’était levé depuis déjà quelques heures, mais ça n’empêchait ce si beau jeune homme de continuer de dormir, peinard dans son lit. Si beau … que dis-je ? Ce n’est pas assez fort pour me décrire ! Parce qu’évidemment, ce jeune homme en question, c’est moi ! Donc pour me décrire, il y a des termes plus appropriés tel que sublime, magnifique, exceptionnel, formidable, et puis bien sur Apollon ! Et notre Apollon national était occupé à rêver de sa belle Aphrodite, qui venait lui avouer son amour avec une telle fureur ! Une sauvage. Cette tigresse. Shame.



C’est avec un sourire béat que j’ouvris les yeux et me redressa sur mon lit. Mon entêtement avec Perséphone avait diminué pour une nouvelle passion du nom de Shame. Cette jolie blonde si parfaite …. Hormis le fait qu’elle soit une véritable blanche à pain ! Mais ça ce n’est qu’un détail ! Au pire, je lui ferais pousser en soufflant dedans comme un ballon ! Secouant la tête pour chasser ses pensées perverses, je me levais enfin de mon lit pour atteindre la salle de bain. Et c’est là que je poussais un crie perçant avant de me cacher les yeux ! Vision d’horreur !! Et véritable yéti était en train de se laver dans MA baignoire ! Beurk !!!! Avec tous ses poils qui resteraient dans ma salle de bain ! Aucune chance que je passe derrière ! Je refermais brusquement la porte, dégouté à vie et fou de rage.



« PUTIN LAJOS !!!! JE VAIS TE TUER SALE HONGROIS !!! ET OUI JE SUIS RACISTE !! »



Je ne savais pas si ce yéti était Lajos qui jouait avec son don, s’amusant à se métamorphoser pur m’horripiler ou s’il avait trouvé un yéti dans la forêt interdite et qu’il l’avait mise dans ma baignoire. Mais le but restait le même : m’emmerder et me faire gueuler de bon matin ! Félicitation Lajos tu as parfaitement réussit !! Vous allez me dire, on n’accuse pas sans preuve !! Mais je n’avais pas besoin de preuves, j’étais sur que c’était lui !!! C’est normal, il est hongrois !!



Bon ! De toute façon, il faut bien que j’aille prendre ma douche !! Un bain même ! Dans ma chambre non merci ! Celle de Lajos ? Certainement pas ! Je n’ai pas envie de trouver des trucs louches qu’il aurait laissés en sachant qu’il y avait des possibilités que je vienne dans la sienne du coup ! Puis un grand sourire naquit sur mon visage. Je savais où j’allais aller !! C’était pourtant évident !!! Sortant de ma chambre en caleçon, pied nu, sans rien d’autre, je couru dans les couloirs m’attirant les rires et les coups d’œil avec la bave qui coulait de la bouche, des minettes. Heureusement pour moi je ne rencontrais aucun professeur. Pourquoi les couloirs étaient aussi bondés ? Tout simplement parce que c’était le week end et que donc personne n’était en cours.



Arrivant enfin devant la porte des appartements de Shame, car oui, c’est bien là où je me rendais, je l’ouvris à la volé sans frapper. Ah tient, elle n’était pas là ! J’hésitais un moment à trifouiller dans ses placards où étaient rangés ses vêtements (et surtout sous vêtements !) mais finalement je me ravisais. Soit un gentleman Nathaniel ! Un peu de respect ! Enfin mes bonnes manières, je les avais que quand je voulais, parce que, c’est sans aucune gêne que je pénétrais dans sa salle de bain et me fit couler un bain justement. Puis hop, je me débarrassais de mon unique vêtement pour entrer dans l’eau chaude. Sans gêne, vraiment sans gêne !! Evidemment, j’utilisais ses produits de beauté pour me laver. J’allais sentir Shame <3 …. Oh tient, mais ne serait-ce pas la porte de la salle de bain qui s’ouvrait là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shame Chesterfield

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 06/10/2011

Votre Sorcier
Rang Spécial:
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Re: L'intrus [PV Shame]   Mer 4 Jan - 17:22

Qui a dit que le week-end était fait pour se reposer ? L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, dit-on. Shame est de ceux-là, et sans aucun doute la vie lui réserve le meilleur si l'adage est véridique. C'est en effet devenu une habitude de se lever avec le soleil, quoi qu'il arrive. Tirée à quatre épingles en toute circonstance, l'animagus met un point d'honneur à ce que son appartement soit toujours impeccable. À son image, vraiment. Sobre mais élégante, la décoration est loin d'envahir les lieux. On croirait davantage à une ambiance passe-partout, comme on en trouve dans les hôtels. Certes, le tout est agencé avec goût. Mais difficile d'y trouver quoi que ce soit de personnel malgré tout. Et c'est justement en cela que l'on reconnaît la patte de l'enseignant : il y a tout juste assez pour savoir que l'endroit est habité, mais nullement d'éléments suffisants pour découvrir quoi que ce soit sur le maitre des lieux. Qui est-ce réellement ? Ah, mystère mystère.

Comme à son habitude, Shame s'était donc levé aux aurores. Comme à son habitude, il avait mangé son petit déjeuné en solitaire à la grande salle. Comme d'habitude, elle avait ensuite gravit les escaliers qui menait à sa salle de classe pour travailler, où il se trouve maintenant. Pour tout le monde, l'ange blond est une femme superbe à la beauté glaciale. D'un point de vu génétique, c'est un jeune homme aux lignes androgynes troublantes. Et selon l’intéressée, il est tout à la fois. Homme et femme, pourquoi choisir ? Lui même alterne les genres lorsqu'il pense à quelque chose le concernant. Reconnaissons-lui cela : il assume totalement cette ambigüité qui est la sienne.

Ainsi donc, une fois arrivée en haut de sa haute tour, la belle s'installa avec une tasse de thé pour s'occuper de ses « chers » élèves. Bien peu méritent son attention, à vrai dire. Que ce soit par leur manque de zèle au travail ou leurs esprits lourds et poussifs, la plupart ne sont tout au plus que des veaux habillés. Et encore. Du moins, d'après le professeur de divination. Cependant, indépendamment des cours prodigués, certains se démarquent un peu aux yeux de l'enseignante. Angèle et Azalée, par exemple, ont davantage d'esprit que ces bœufs lents qui envahissent sa salle de classe. Sans avoir jamais lié de relation avec les deux élèves, Shame veut pourtant bien leur accorder ça. Il y a des exceptions partout, après tout.

Une fois son travail terminé, l'ange blond reste encore un moment dans sa tour d'ivoire pour lire le journal au calme. Quoi de plus normal que se tenir au courant de l'actualité ? Surtout lorsque la situation est aussi explosive qu'en ce moment... Parcourant les lignes, l'animagus ne peut retenir un rictus exaspéré. Décidément, la langue de bois est une merveille d'obstination lorsque le gouvernement s'y met. A-t-on idée d'être aussi incapable et pourtant de soutenir que tout est sous contrôle ? Même les sorciers lambda ne s'y trompent pas, il suffit de tendre un peu l'oreille pour le comprendre.

- Le Ministère a donc tellement de hauteur sur ce qui se passe qu'il en est devenu sourd ? Crétins !

Avec un soupir, Shame se lève enfin et jette le journal au feu avant de lancer un incendio dessus. C'est toujours ça de gagné pour chauffer la pièce. Bah, il faut bien trouver une utilité quelconque à ce fatras de sottises naïves, non ? Un regard par la fenêtre montre qu'il fait clairement jour, mais que le repas de midi attendra encore quelques heures. Diantre. Le travail a été vite expédié, aujourd'hui. Ce qui en général est mauvais signe pour les notes des élèves, d'ailleurs. Aujourd'hui ne fait que confirmer la règle. Shame n'est pas réputée pour donner ses points facilement, non. Une bonne note, ça se mérite. Et avec elle, obtenir la moyenne est une chose dont on peut être fier. Pour son travail comme sa vie personnelle, la miss a le goût de l'excellence. La médiocrité n'est qu'une excuse pour les pleutres et les bouseux.

- Tiens, et si j'allais lire un peu ? Quelque chose de sensé me fera du bien après m'être brulée les yeux sur... Ces choses.

Les choses, bien sûr, désignent le journal déchu et les exercices soigneusement rangés qui attendent de saper le moral des élèves flemmards. Enjoy, mes chéris ! Alors enfin, la demoiselle ferme la salle de classe et redescend de son royaume pour se diriger vers ses appartements. Ceux-ci sont impeccables, nous le savons. Soigneuse, Shame ne laisse rien au hasard lorsqu'il part. Tout est rangé, propre... Impeccable. Alors pourquoi cette fois ci la porte était elle ouverte ? Et quels sont ses horripilants bruits d'eau ? Immédiatement, la belle est sur le qui-vive. Un truc cloche. Et dans ces cas là, s'il est circonspect, l'androgyne ne laisse toujours rien au hasard et se tient paré à toute éventualité. Fermant la porte sans faire le moindre bruit, la féline sort sa baguette magique par précaution. Son attitude méfiante et ses gestes mesurés tranchent avec son allure élégante. Se battre en petit tailleur et louboutin ? Et pourquoi pas ! Certes, son décolleté n'a pas de quoi hypnotiser l'ennemi. Mais ses longues jambes galbées mises en valeur par la courte jupe fendue peuvent en revanche être de bons arguments. Et surtout, Shame a de très bons réflexes et peu de scrupules. Étonnamment, ça aide. Sans un bruit, le professeur de divination avance. Sans un bruit, il épie un instant devant la porte close pour déterminer ce qui s'y passe. Et le bilan est assez... Déconcertant. Finalement, la baguette pointée devant pour parer à toute agression, le maitre des lieux ouvre la porte pour se trouver face à..... Ça.

- Mandrake. Vous.

La première chose qu'elle voit, c'est cette tête de play boy séducteur. Mandrake. Le drame de sa vie. Pire que les plus débiles de ses élèves, pire que la crasse, pire que la glue. Mandrake. Cet... « Individu » pour rester poli a le don d'agacer Shame. De la poursuivre sans relâche avec cette obstination sourde propre aux simples d'esprits ou aux parfaits génies. Or, cet homme ne rentre assurément pas dans la seconde catégorie. À part peut être pour le titre de « Génie en imbécilités ». Ce qu'il faut savoir de lui ? Le tour est vite fait. C'est un enseignant à Poudlard. Un stalker né. Un Don Juan douteux. Et un dragueur lourd. Shame a toujours supposé qu'il avait une ou deux qualités très bien cachées, sans quoi Dumbledore ne l'aurait pas engagé. Mais pour l'heure, le bilan le concernant ne comprend que des défauts. Bilan auquel on pouvait à présent ajouter : sans gêne. Bref. Sa tête d'obsessionnel patenté saute donc immédiatement à la figure de la belle. Puis, une fois l'ennemi détecté et identifié, celle-ci passe à l'analyse des données suivantes. À savoir l'activité de l'intrus et le contexte. Or, le rapport mental qui suit n'arrange pas le palmarès déjà très vaseux du jeune homme.

Envahisseur localisé. Où ? Dans la baignoire. Activité ? Prendre un bain. … Plait-il ? Poussant un long soupir, Shame constate avec une pointe de dégout que le chiffon qui salit son carrelage est en vérité le caleçon de Mandrake. Après un rapide état des lieux, nul autre habit ne souille ses appartements. Par conséquent, non seulement ce.... « Monsieur » entre chez elle sans son accord, mais en plus il ne vient qu'en petite tenue et -cerise sur le gâteau- utilise sa salle de bain plus ses produits de beauté comme s'il était chez lui. Pauvre enfant. En a-t-il déjà assez de vivre ? Mettre fin à sa pénible petite vie inconsistante peut se faire aisément. C'est même très tentant. Fallait-il gaspiller ses produits de douche et infecter la baignoire pour autant ? Baissant la baguette tout en la gardant à la main -sait-on jamais- l'androgyne plante son regard dans celui de cet homme nu comme un ver qui patauge dans sa baignoire à elle. Il faudra tout désinfecter après le départ de l'illuminé. Et deux fois plutôt qu'une. Nulle surprise n'apparait sur le visage de l'animagus, nulle peur. À cet instant, Shame est Agacement et Exaspération.

- Dois-je d'abord hurler au pervers, ou bien porter plainte contre vous pour entrée avec effraction dans mes appartements ?

La voix est glaciale. Polaire même. Le regard à la fois meurtrier et lassé de ce gêneur envahissant toise ce dernier avec hauteur. Croisant ses bras et se campant solidement sur ses jambes, l'ange blond est l'image même de la colère contenue et maitrisée. Ses yeux couleur de pluie sont braqués sur Mandrake, et nul doute que s'ils en avaient le pouvoir celui-ci serait désintégré à l'heure qu'il est. Le moins que l'on puisse dire, c'est que la belle n'a pas de réaction de jeune vierge effarouchée. Qu'un homme soit nu devant elle ne la gêne pas. Que ce soit lui et dans sa baignoire en prime, oui. Quel dommage que ce playboy travaille ici. Au moins, avoir un simple clochard comme adversaire aurait été plus simple. Pas de famille, pas de trace. Nettoyage sans bavure. Sauf que cette « chose » là, on ne peut pas l'éliminer si aisément. Dommage, vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'intrus [PV Shame]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The wall of Shame
» des intrus
» Les symboles du rêve
» Ship of Shame : MFV Atlantic Dawn
» Les tubes du grenier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Âmes Mortes :: Poudlard - Intérieur du Château :: Rez-de-chaussée :: Appartements de Shame-
Sauter vers: