Les Ténèbres envahissent les Lumières. Univers d'Harry Potter
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonjour. Le forum déménage. On vous attends http://forbiddenforest.forumactif.org

Partagez | 
 

 Un professeur ? Oui ? Non ? Ce serait gentil merci ! [Pv Nathaneuneu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noah Lowel-Smith

avatar

Mini Photo :
Messages : 212
Date d'inscription : 19/07/2011

Votre Sorcier
Rang Spécial:
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Un professeur ? Oui ? Non ? Ce serait gentil merci ! [Pv Nathaneuneu]   Dim 4 Déc - 16:22

« -Encore ! »

Concentration, visualisation, exécution, oui ça y est presque, encore un petit effort… Raté, encore raté ! Perdu dans un coin reculé du parc Noah piétinait de rage et de désespoir. C’était la énième fois qu’il recommençait ce fichu exercice et à chaque fois c’était la même chose, il arrivait à prendre forme mais à la seconde où la forme était complète il redevenait humain. Devenir animagus était vraiment l’exercice le plus difficile que le jeune homme eut à réaliser. Mais pour faire honneur à son père qui était un grand animagus il se devait de réussir, peu importe le temps que ça prendrait. Il recommença donc depuis le début, une nouvelle fois. Il essayait depuis le début de l’après-midi sans grand succès, mais il refusait d’abandonner, le jeune homme voyait ça comme une humiliation. Il serait même prêt à recevoir de l’aide pour réussir. Mais personne à sa connaissance n’avait ce don.

Tout avait commencé par une photo retrouvée dans le journal de sa mère, derrière le rectangle de papier était noté « Le plus bel animagus qu’il m’ait été donné de voir. » de l’écriture penchée de sa mère. Sur la photo il y avait ses parents, souriants, bras dessus bras dessous. Noah s’était toujours demandé à quoi ressemblait son père sous forme animagus, il avait imaginé un aigle royal, fier et majestueux, ou bien un loup protecteur de sa meute, ou encore un dragon féroce. Jamais il ne saurait mais il espérait que son propre animagus ressemblerait à celui de son père. Ne lui restait plus qu’à apprendre.

Ses premières recherches s’étaient déroulées à la bibliothèque, le jeune serpentard avait compulsé tous les livres parlant du sujet, ce qu’il en avait retenu était que ce serait long et difficile. Qu’importe il était prêt à y passer ses deux dernières années et plus s’il le fallait. Noah avait ensuite décidé de s’entrainer seul à cet exercice périlleux. Passant le plus clair de son temps dans des salles vides ou dans un coin isolé du parc il répétait inlassablement les mêmes sorts, les même mouvements, les mêmes exercices. Les premiers pas furent simples, trop simples à son gout, et il avait eu raison de s’inquiéter car plus il progressait plus cela devenait fastidieux, il mettait de plus en plus de temps à passer les étapes.

Depuis il bloquait toujours sur la même chose : garder la forme. Il arrivait à passer de l’état humain à l’état animal, mais ne parvenait pas à garder la forme animale. A chaque fois que la transformation était achevée il devait relâcher sa concentration ou quelque chose dans le même genre car il reprenait immédiatement forme humaine. Plusieurs fois par semaines il s’entrainait et cherchait à comprendre le comment du pourquoi il n’arrivait pas à tenir cette fichue transformation. Ce jour là il avait décidé qu’il réussirait à tenir, ne serais-ce que quelques minutes, cependant il était mal parti. Toujours la même chose ça en devenait rageant ! Ce qu’il lui faudrait c’est un professeur, quelqu’un qui était animagus et qui pourrait l’aider et lui dire pourquoi il ne réussissait pas. Voilà !! Il lui fallait un professeur. Mais où en trouver un ? Les sorciers animagus ne criaient pas leur talent sur les toits et il ne connaissait personne qui l’était… Oui il était dans la galère, et pas de solution pour s’en sortir, Noah pria Merlin de lui accorder une aide, même toute petite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
H. Nathaníel Auderic

avatar

Messages : 1462
Date d'inscription : 31/05/2011

Votre Sorcier
Rang Spécial:
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Re: Un professeur ? Oui ? Non ? Ce serait gentil merci ! [Pv Nathaneuneu]   Lun 19 Déc - 12:26

C’était fou comme observer les Sombrals étaient intéressant... Sincèrement, c’était la seule chose – l’une des seules choses plutôt – qu’il pouvait faire pendant des heures sans se lasser, qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige ou que la forêt soit menacée par une pluie de météorites. Il ne savait même pas pourquoi ces grosses bestioles le fascinaient autant... Peut-être parce que c’était des chevaux – et il aimait les chevaux, à l’instar de la race canine – peut-être parce qu’ils étaient noirs – sa couleur préférée – ou peut-être parce qu’il se sentait privilégié de pouvoir les voir – en oubliant évidemment le « comment du pourquoi ». Souvent avait-il essayé de se mettre à la place des « aveugles »... Qu’est-ce que ça pouvait faire de voir un morceau de viande disparaître, comme par magie ? Ca devait être quelque peu effrayant.
Il se tira brusquement de ses théories sans intérêt – oui, parce qu’il avait souvent des théories sans intérêt, juste là pour lui occuper l’esprit lorsqu’il n’avait rien à penser. Il jeta la dernière et la seule carcasse d’animal aux Sombrals. Faute de pouvoir s’en prendre aux autres créatures de la forêt – Hagrid les avait trop bien éduqué pour – il fallait les nourrir. Et ils avaient beau manger de tout, ils n’en restaient pas moins principalement carnivores, ce qui marquait là un contraste avec les gentils poneys des Moldus.
Ce fut sourire au coin que Nathaníel quitta la clairière, puis quitta la Forêt Interdite, enlevant ses gants tout en marchant. A cette heure, le parc était désert... Quoi qu’en fait, il était souvent désert en hiver, dès que le froid et le mauvais temps revenaient – ce qui était chose commune, ici, en Écosse. ; Hé oui, la magie n’agissait pas sur la météo. Les élèves préféraient rester au chaud dans leur salle commune – bande de frileux. Quant au personnel, et plus particulièrement les professeurs, c’était à croire qu’ils n’avaient aucune vie en dehors des cours : on ne les voyait jamais dehors, sauf s’il y avait un problème. Et ça se plaignait ! Qu’avaient-ils à faire ? Corriger les copies, préparer de laborieux examens, se coltiner une bande d’adolescents crétins, désagréables et rebelles ! Aucune raison de se plaindre, ils pouvaient se la couler douce, personne ne dirait rien. Autorité suprême des profs vis-à-vis de leurs élèves. Mais ils avaient été eux-mêmes élèves, bien qu’il ne le laisse pas paraître, et l’histoire se résumerait à quelque chose du genre : l’œuf et la poule.

Enfin soit. Une silhouette, là, au loin, attira l’attention du garde-chasse. Tiens, apparemment, il n’était pas le seul à apprécier le calme du parc en hiver... Ce fut plus fort que lui : il fallut qu’il s’approche, sans même savoir s’il allait espionner ou énerver son monde – oui, ça, en général, il le décidait à la seconde. Comble de tout, cette silhouette ne lui était pas inconnue ! Blond, pas petit, Serpentard... Ah ! Le morveux ! Comme on se retrouve, Noah Smith.
Noah Smith qui avait l’air bien nerveux, en cette journée calme de début décembre. À en juger par sa tête, il était en train de s’énerver tout seul, ou de marmonner... bref, la panoplie de l’enfant capricieux qui n’a pas ce qu’il veut. Et qu’est-ce qu’il voulait ? Il était perdu au milieu de nulle part – enfin, du parc – sans livres, sans musique, sans... seul, purement et simplement seul. Soit il était devenu fou, soit il... soit il était devenu fou.
Nathan arqua un sourcil, croisa les bras, et s’appuya là où il pouvait s’appuyer. Ca l’intriguait tout ce petit stratagème : Noah était-il en mission kamikaze à Poudlard ? Terroriste, va. Fou. Bref. Il fallait bien qu’il sache ce que le morveux fabriquait, pour pouvoir le dénoncer aux autorités – à lui-même serait déjà bien. Ce fut pourquoi le brun, brisant quelque peu le silence, posa la question fondamentale – car elle l’était ! – sur un ton qui se voulait léger mais qui ne l’était pas, et qui se montra plus malicieux que rassurant.

« Hm... Qu’est-ce que tu fais ? »

Cela aurait pu être une question comme une autre... mais dite par Nathaníel Auderic, c’était différent. Ce n’était pas une question comme une autre et, en plus, elle exigeait une réponse. Pour tout dire, il exigeait toujours une réponse, sinon il ne demanderait rien. C’était logique... encore aurait-il fallu qu’il ne soit pas du genre acharné ou, pire, harceleur. Un peu comme les enfants, quand on y pense, quand ils commencent à poser des questions et qu’ils viennent vous casser les pieds... sauf que les enfants, on peut leur raconter des bêtises ; à Nathaníel, on ne peut pas.
Maintenant, savoir ce que faisait Noah, c’était uniquement pour assouvir sa curiosité personnelle. Il était un peu – beaucoup – fouineur dans son genre, à toujours vouloir tout savoir sur les autres sans jamais rien dire de lui-même. Ce jeu l’amusait : rester un mystère et découvrir les plus enfouis des secrets d’autrui... Et puis, ce n’était pas qu’une question de curiosité, mais aussi de survie ! Si jamais il lui arrivait une broutille, si en gros il devait se défendre, et faute de pouvoir faire autre chose que parler, il pouvait ainsi utiliser tout ce qu’il savait de la personne... Mais désormais, il allait éviter de le faire en étant énervé contre une personne à laquelle il tenait, ou ça se retournerait contre lui et pas de la plus belle des façons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Lowel-Smith

avatar

Mini Photo :
Messages : 212
Date d'inscription : 19/07/2011

Votre Sorcier
Rang Spécial:
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Re: Un professeur ? Oui ? Non ? Ce serait gentil merci ! [Pv Nathaneuneu]   Dim 22 Avr - 12:42

Toujours plongé dans son exercices Noah ne remarqua pas tout de suite qu’il était observé, en fait c’est seulement quand l’autre pris la parole que le blond sorti de son petit monde de marmonnements.

« Hm... Qu’est-ce que tu fais ? »

Un instant il crut que Merlin l’avait entendu et qu’il lui envoyait un professeur pour l’aider à réussir sa fichue transformation en animagus. Mais quand le serpentard identifia la source de la voix il poussa un soupir. Nathaniel Auderic se tenait devant lui, comme si il n’avait pas déjà assez de problèmes, il fallait que le garde chasse vienne l’enquiquiner. C’était franchement pas le moment ! Vraiment vraiment pas. Pas que Noah l’aimait pas mais… si en fait Noah ne l’aimait pas vraiment, le blond savait que Auderic aime bien embêter les gens, surtout quand ils ne lui répondent pas… Non mais vraiment, c’était quoi sa manie d’harceler les gens pour qu’ils répondent ? Il ne pouvait pas faire comme tout le monde ? Se contenter de se taire et d’accepter qu’on veuille pas lui parler. Mais non parce que Nathaniel Auderic était une fichue tête de mule… Que de mauvaise foi, Noah n’était pas mieux, il pouvait harceler quelqu’un pendant un moment pour avoir sa réponse, surtout si c’est Angèle, ou Lou, seulement là, présentement, Noah est de mauvaise humeur et sa mauvaise fois n’a pas de limites. Serpentard, que voulez vous, il faut bien qu’il justifie son envoi dans la maison des vert et argent.

Noah étant d’une humeur fort peu sympathique, il répondit sur un ton ironique et un tantinet cassant.

« Je fais du tricot bien sûr… »

Oui bon d’accord, c’était pas franchement clair ce qu’il faisait, de loin on pourrait croire qu’il s’agite inutilement mais que nenni ! Noah se passa une main dans les cheveux, dire que Nathaniel était un acharné serait un euphémisme et le blond aimerait pouvoir finir de pester tout seul dans son coin. Donc pas le choix, faut répondre et nul doute que le garde-chasse ne se contenterait pas de sa réponse ironique. Seulement Noah est du genre impertinent et Auderic ne ferait pas exception.

« Figure toi que j’ai trouvé un sort très intéressant qui permet de faire parler les gens curieux et de transformer un mouton punk à crête rose ces mêmes curieux. J’avais justement besoin d’un cobaye, tu ne veux pas m’aider ? »

Mouais, là ça frisait carrément l’insubordination mais le blond était vraiment très très remonté contre sa propre faiblesse. Et devoir supporter Nathan était au dessus de ses forces. C’est vrai quoi, on peut plus pester tranquille ? Noah poussa un énième soupir et fixa Nathan, ah bah non il n’avait pas l’intention de partir et le blond se résigna à devoir lui répondre franchement… Mais pas mainteant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un professeur ? Oui ? Non ? Ce serait gentil merci ! [Pv Nathaneuneu]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un professeur ? Oui ? Non ? Ce serait gentil merci ! [Pv Nathaneuneu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Patronyme Exact de Suzanne LERME ( ex SACRE ) X GENTIL Adrien
» merci Belle Ange
» Quel serait votre réaction ?
» -20 cherryculture + chéri trop gentil = petit craquage hihi
» MErci Mamzelle Suzon !!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Âmes Mortes :: Poudlard - Extérieur du Château :: Le Parc-
Sauter vers: