Les Ténèbres envahissent les Lumières. Univers d'Harry Potter
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonjour. Le forum déménage. On vous attends http://forbiddenforest.forumactif.org

Partagez | 
 

 « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
H. Nathaníel Auderic

avatar

Messages : 1462
Date d'inscription : 31/05/2011

Votre Sorcier
Rang Spécial:
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.   Dim 5 Juin - 8:29



κρόνος αδης ναθανíελ αυδερικ
◮ NOM : Auderic ◮ PRÉNOMS : Krónos, Hadès, Nathaníel ◮ ÂGE : 25 ans ◮ NAISSANCE : le 28 mars 1972 à 6h50 à Athènes ◮ NATIONALITÉ : grec aux origines grecquo-canadiennes ◮ ASCENDANCE : pure ◮ ORIENTATION : hétérosexuel ◮ BAGUETTE : 26,5 cm, bois d'ébène, plume d'hippogriffe ◮ MAISON : ex-Serpentard ◮ EMPLOI : garde-chasse de Poudlard ◮ QUALITÉS : sûr de lui, charmeur, intelligent, rusé, débrouillard, indépendant, protecteur, à l'écoute, énergique, discret, observateur, charismatique, passionné, ambitieux, calme, comédien ◮ DÉFAUTS : fier, solitaire, jaloux, perfectionniste, curieux, déséquilibré, impulsif, têtu, perfide, arrogant, menteur, manipulateur, fourbe, borné, impétueux, profiteur, fougueux, méfiant.
it isn’t selfishness; it’s self-preservation
il excelle en métamorphose, et est d’ailleurs un animagus, non-déclaré Ϟ il est attiré par le pouvoir Ϟ il a des tendances pyromanes Ϟ son patronus est un corbeau Ϟ il a la phobie des hauteurs, et est atteint de vertige Ϟ il a vu ses grands-parents se faire tuer par les Mangemorts et son père par Voldemort, parce qu’ils avaient fui le Lord Ϟ il parle le grec, l’anglais, quelques mots de français et sait lire les runes Ϟ il mesure 178 cm, pour 73 kg, est droitier et AB positif Ϟ il est hypermnésique et comme déjà dit acrophobe Ϟ il déteste les chats et, pour tout dire, ils le détestent aussi Ϟ il peut voir les sombrals depuis ses 7 ans Ϟ il aime le noir, le gris, le bleu et quelque fois le rouge Ϟ il boit, il fume, il se drogue, il aime la luxure et n’est ainsi pas un modèle de sainteté Ϟ il ne mange pas beaucoup, adore tout ce qui est très épicé ou très chocolaté, mais ne supporte pas la vanille Ϟ il voue un culte aux roses et aux dés Ϟ il porte souvent sinon toujours une veste en cuir et des boots de motard, et très souvent des bracelets en cuir ou des bagues Ϟ il lit, ça passe le temps, mais joue surtout du piano, et de la guitare Ϟ il écrit avec des plumes de cygne Ϟ la chevalière de son père repose au fond d’un tiroir, sous des paquets de cigarette Ϟ il ne se sépare jamais de son canif et de son briquet Ϟ il monte très bien à cheval, et surfe dès qu’il en a l’occasion Ϟ il fait la collection des chapeaux, des briquets, des jeux de carte et des dés à jouer Ϟ il adore faire des châteaux de carte, jouer aux échecs, au poker, aux dames Ϟ il a généralement les mains froides, sinon glacées Ϟ il a le sommeil léger et sans rêves, est lève-tôt, devient fou s’il est enfermé trop longtemps, prend sa douche glaciale, ne quitte jamais sa baguette magique Ϟ il change de vêtements tout les jours et ne sait pas faire les nœuds de cravate Ϟ il est chatouilleux Ϟ en dehors d’énerver son monde, il aime se promener dans la Forêt Interdite, ou même sous la pluie Ϟ il n’aime pas la chaleur, la canicule Ϟ il n’est tombé amoureux que deux fois, trois peut-être Ϟ il est riche, à cause – ou grâce – à la mort de son père Ϟ il ne peut s’empêcher de fixer les gens, ce qui lui en a déjà valu des belles Ϟ il ne va à la Tête de Sanglier que s’il y est obligé Ϟ il tient à sa liberté, peut-être plus que n’importe quoi au monde.
i’m surrounded by idiots
Toi, c'est simple, t'as pas de chance, et t'es vraiment trop naïve. Ma pauvre chérie, ne réalises-tu donc pas ? Il joue avec tes sentiments, il joue avec toi ! Es-tu aveugle à ce point ? L'aimes-tu autant que cela ? Ouvre les yeux, et vite. Jette-le avant qu'il ne te jette, parce que, crois-moi, lorsqu'il se lassera, il te fera du mal. Il te fait déjà du mal. Tu n'es qu'un jouet, il s'amuse, et contrairement à toi qui culpabilisera d'avoir flashé sur lui, lui te regardera droit dans les yeux lorsqu'il en aura marre. Tout ces baisers, ces nuits d'amour et ces mots doux, c'est du faux. Il a besoin d'une distraction, et tu étais la plus apte à remplir ce rôle... Et tu ne vois absolument rien... La chute sera brutale, mais profite donc, refuse ce que les autres s'acharnent à te dire.


CODE LIENS:
 


Dernière édition par H. Nathaníel Auderic le Mar 19 Juin - 12:03, édité 57 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
H. Nathaníel Auderic

avatar

Messages : 1462
Date d'inscription : 31/05/2011

Votre Sorcier
Rang Spécial:
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Re: « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.   Dim 5 Juin - 8:29



Chercheuntitre
serpentard - serdaigle - poufsouffle - gryffondor


.

ANGÈLE YAXLEY
« citation »
▣▣▣▣ ▣▣▣▣ ☠ ▣▣▣▣ ▣▣▣▣
•• Angèle, elle est entrée dans la vie de Nathaníel du jour au lendemain... Comment était-il censé deviner que cette fille, cette paire d’yeux chocolat croisés par hasard le jour de la rentrée, allait tout changer, et cela pour toujours ? Comment était-il censé savoir que lentement, doucement, il allait tomber pour elle, comme un doux poison qui avait pénétré ses veines ? Comment était-il censé savoir que pour elle, il voudrait bien faire le bien, que pour elle, il serait prêt à tout les sacrifices, que pour elle il reverrait ses principes, ses croyances, ses idéaux et son avenir ? Comme était-il censé savoir qu’il allait l’aimer elle, et pas une autre ? Non, juste elle, uniquement elle, une jeune femme de dix-sept ans, chez Serpentard à Poudlard...
Elle n’est pas importante... Elle est bien plus que cela. A titre personnel, Nathan a besoin d’Angèle Yaxley, dans tout les sens du terme. Sans le contrôler, il est devenu dépendant. C’est sa drogue, son divin élixir, sa raison de vivre. Physiquement, mentalement, tout le temps, il a besoin d’elle.
Il l’aime. C’est une évidence. Ou du moins, ça l’est désormais...
Parce que ça n’a pas toujours été ainsi. Elle et lui, c’est aussi une histoire de passion, qui induit en outre haine, danger, paradoxe, jalousie, et tout autre vils sentiments. Ils sont passés par beaucoup de choses... En quelques mois, Nathan a eu l’impression de vivre ce que l’on vit en un an. Parce qu’elle est son plus mauvais rêve, son plus beau cauchemar, à la fois son rayon de soleil et le cyclone qui aura raison de lui. Parce qu’une part de lui-même veut l’égorger, parce qu’elle lui a pris son cœur et ne veut pas le lui rendre, et parce que l’autre veut l’embrasser. Ils sont comme le feu, la glace, le noir, le blanc, la lumière, les ténèbres, l’agneau, le loup, la fleur, les épines... Tantôt l’œil du cyclone, tantôt les vents violents qui composent le vortex. Mais surtout, ils sont comme deux aimants, ou comme deux flammes qui se rejoignent pour n’en former plus qu’une. Deux flammes, tout aussi brûlantes qu’indomptables, tantôt douces tantôt hors de contrôle... Et lorsqu’on le croit éteint, le feu reprend de plus belle.
Paradoxe et passion. Amour et haine.
D’où cela vient ? De leurs différences ? De leurs ressemblances ? Oui car, impulsifs, indomptables, fougueux, têtus, il n’empêche et malgré tout ce qui les sépare, qu’elle et lui ne sont pas si différents. Ils ne veulent juste pas se l’avouer, pas maintenant et pas comme ça. Tout aurait pu être simple. Mais Angèle et Nathaníel ne font pas dans la facilité. Ils cherchent les complications, confrontant l’attirance, l’amour, la haine, les différences et la vérité. C’est l’amour sous sa forme la plus destructrice, la passion instable et la haine, toujours à l’affut de la moindre opportunité de faire souffrir les deux protagonistes de l’histoire.
Mais s’il faut tomber, autant le faire en beauté...
Ca en vaut le coup, malgré tout... Il n’y a pas besoin de mot, il n’y a pas besoin de geste... Ils n’ont pas besoin de ça. Un regard, la porte secrète et terriblement bien verrouillée vers leur bulle commune, leur univers, leur monde, totalement déconnectés de la réalité. Plus le jeune homme passe du temps dans cette bulle, plus il se perd dans le velouté de chocolat que sont les yeux d’Angèle, plus la haine qu’il éprouve pour elle disparaît, laissant place à des sentiments tout aussi puissants, bien que ces derniers soient là depuis le début. Normalement, il devrait la repousser, la détester. Il aimerait que ça se passe ainsi, ce serait beaucoup plus simple... Mais il veut tenter. Pour elle, avec elle, il veut tenter. Pour elle, il briserait sa carapace, il ferait absolument tout... Même s’il a peur. Même s’il a peur que ça ne marche pas, même s’il a peur de la perdre, un jour ou l’autre.
Non... Il ne la perdrait pas. Peu importe ce que le destin leur réserve, Nathan ne laissera jamais partir la belle. Sa Belle, son Ange, sa Princesse... Elle est à lui, il est à elle... Pour toujours et à jamais.
Ce n’est juste que le début...

ILIANA ELIZABETH EVANS
« citation »
▣▣▣▣ ▣▣▣▣ ☠ ▣▣▣▣ ▣▣▣▣
•• Nathan et Lily. Lily et Nathan. Qui n’a jamais entendu parler d’eux, à Poudlard ? Car l’un ne va pas sans l’autre. Ils sont inséparables, toujours fourrés ensemble, soudés comme les doigts de la main... comme deux frère et sœur. Ce qu’ils sont, et bien qu’ils n’aient absolument aucun lien de parenté, ils se considèrent comme tels.
Ainsi, comme frère et sœur, ils sont constamment en train de se chamailler, si bien qu’au premier abord on pourrait croire qu’ils se détestent. Ils se cherchent des noises, embêtent l’autre en permanence, ébouriffent les cheveux juste pour entendre l’autre hurler « Pas mes cheveux ! », se lancent des piques, se disputent souvent pour rien du tout et prétendent à voix haute être bien mieux sans l’autre... Ce qui est totalement faux, purement chimérique. Ils ne peuvent pas se passer de l’autre, c’est un fait.
Rencontrés en avril 1993, alors que Nathan, barman aux Trois-Balais, cherchait à rentrer chez lui, et Lily, élève de troisième année à Poufsouffle, rejoignait son groupe d’amis, et que cette dernière, distraite, a malencontreusement percuté le jeune homme et que, sans raison apparente, il l’a empêché de s’étaler par terre, Nathaníel est rapidement devenu un protecteur, un ami et surtout, un grand frère, qui prenait et prend encore aujourd’hui ce rôle très au sérieux. Lily, quant à elle, est devenue sa plus fidèle alliée, une confidente, une aide, un précieux réconfort. Ils sont toujours là pour l’autre. Vous faites une crasse à Lily, soyez sûrs d’avoir Nathan sur le dos peu après. Et réciproquement. De même, Lily est toujours celle qui ramasse Nathan après une soirée trop arrosée, et elle est aussi souvent là pour le calmer lors d’un coup de gueule, ou le retirer d’une bagarre. Cela peut semblant étonnant, mais elle est l’une des rares personnes – sinon la seule – qui peut s’approcher d’un Nathan en colère, rageur et donc violent. Elle ne risque rien, et elle le sait. De toute façon, Nathan ne se pardonnerait jamais de lever la main sur elle...
Mais Lily et Nathan, ce n’est pas uniquement le fait de s’entraider mutuellement, non, bien sûr. Après leur première rencontre, ils ont gardé un contact régulier, si bien qu’à un certain moment, lorsqu’il n’avait en outre nulle part où loger, Nathan squattait chez Lily et est même devenu assez vite un membre de la famille Evans. C’est comme ça, c’est sa famille, point... Et on ne les touche pas. Aussi, et notamment à Poudlard, Lily peut venir dans ses appartements, sa porte lui étant toujours ouverte.
En dehors de se chamailler, et en dehors d’être prêts à tout pour l’autre, ils s’amusent beaucoup. Lily fait découvrir la culture moldue à Nathan, et notamment tout les objets étranges comme le téléphone, l’ordinateur, et même d’autres choses plus simples mais inconnues du monde sorcier. C’est d’ailleurs Lily qui a initié le jeune homme à la musique, si bien qu’aujourd’hui, il est incapable de se passer du piano et de la guitare acoustique, surtout du piano. Ils sortent régulièrement, ne fut-ce pour aller manger une glace comme deux enfants, ou pour partir se promener à cheval – une passion commune, rient beaucoup, montent des plans inimaginables et inutiles...
C’est simple. Lily, c’est sa petite sœur. Et on n’y touche pas.

AZALÉE EDENWEISS
« citation »
▣▣▣▣ ▣▣▣▣ ☠ ▣▣▣▣ ▣▣▣▣
•• Au départ, les deux jeunes gens pensaient n’avoir rien en commun. C’était compréhensif, puisqu’ils ne se connaissaient absolument pas. Et puis, Lily, amie d’Azalée et petite sœur de Nathan, a eu la bonne idée – oui, bonne, sans ironie – d’arranger leur rencontre, comme ça, sans raison à part pour les sociabiliser peut-être. Rencontre assez mouvementée, au passage, mais qui a en quelque sorte brisé la glace.
Au final, ils se ressemblent beaucoup, c’est une évidence. Tout deux sont francs, directs, un peu froids en apparence voire glacials, avec une certaine tendance à lancer des piques à tout le monde, refusant aussi de s’attacher à quiconque et, surtout, un tempérament très solitaire. Cela fait déjà beaucoup de points communs... Et comme si ça ne suffisait pas, ils ont tout deux découverts qu’ils avaient une passion commune : la musique. C’est pourquoi, depuis leur rencontre, ils jouent très souvent ensemble, avec ou sans Lily. Pour peu, ils monteraient un orchestre à Poudlard : Azalée au violon, parfois au chant, Lily à la guitare et Nathan au piano...
En fait, c’est une relation assez étrange parce qu’en dehors de la musique, ils ne sont que rarement ensemble. Et pourtant, lorsqu’ils le sont, ils font souvent des mauvais coups, parlent de ci et de ça, comme deux amis. Et puis, bien que Nathan ne doute absolument pas qu’Azalée soit capable de se prendre en main toute seule, de se débrouiller, vous pouvez être sûr que s’il lui arrive quelque chose de grave, quelque chose qu’elle ne peut pas contrôler elle-même, il sera là pour elle. Parce que malgré tout, elle fait partie de son petit cercle d’amis, un cercle précieux.

PANDORA JULIET NASTASIA KATHLEEN KOVALEVSKI
« citation »
▣▣▣▣ ▣▣▣▣ ☠ ▣▣▣▣ ▣▣▣▣
•• On a tous un ange-gardien, quelqu’un qui veille sur nous. Il change sans arrêt de forme, tous les jours, comme ça... Mais Nathaníel, lui, est l’éternel ange-gardien de Pandora... Il le sera toujours, quoiqu’il arrive...
Mais il n’est pas là pour prendre en main la vie de l’adolescente, bien au contraire. Il agit dans l’ombre, il la surveille de loin, il l’aide en secret. Elle n’est pas au courant de cela. Elle n’est pas au courant que si ses détracteurs ont vu une queue de cochon grandir sur leur derrière, c’est parce que Nathan leur a lancé un sort. Elle n’est pas au courant que si un de ses agresseurs a brusquement hurlé, une brûlure au second degré au bras ou à la jambe, parfois au niveau de l’œil, c’est parce que Nathan était là, quelque part, pas loin. Elle n’est pas au courant que si elle ne peut pas sauter du haut de la Tour d’Astronomie, c’est parce qu’il est là, toujours. Et puis, ça lui fait plaisir, à Pandora, de croire au destin, de croire que quelqu’un ou quelque chose la protège. Car elle se sent plus forte, elle, d’habitude si fragile. Elle se sent en sécurité, elle, d’habitude si effrayée. Elle n’a plus peur lorsqu’elle sent sa présence, quelque part, planant au-dessus d’elle.
Nathaníel n’est pas son ami. Elle n’est pas son amie non plus. Ils ne se connaissent pas vraiment. Pandora lui parle quelque fois, même si Nathan n’a jamais plus d’un mot ou deux... Ils ne sont pas amis, c’est tout... Mais elle sait qu’il y a quelque chose, quelque chose d’étrange avec lui, à tel point que parfois, dans un beau jour, elle le surnomme Tonton Nathan... Ils ne sont pas amis, certes, mais il y a quelque chose...
Il est son ange-gardien, et elle est celle sur qui il doit veiller à tout prix... Parce qu’il sent ses choses là, il sent que sa petite Panda ne tourne pas rond, qu’elle est malade et qu’elle a très peu voire pas du tout confiance en elle. Et il ne veut pas qu’elle mette fin à ses jours, il ne veut pas qu’elle abandonne, il ne se le pardonnerait pas. Car c’est de son devoir de la protéger. Il faut qu’elle relève la tête, il faut qu’elle se sente bien dans sa peau, pour pouvoir affronter le monde, affronter les autres, et s’affronter elle-même surtout...

NARUMI JENNY TAKUMA
« citation »
▣▣▣▣ ▣▣▣▣ ☠ ▣▣▣▣ ▣▣▣▣
•• blablabla blablabla blablabla.

NOAH LOWEL-SMITH
« citation »
▣▣▣▣ ▣▣▣▣ ☠ ▣▣▣▣ ▣▣▣▣
•• Le lien qui unit Noah et Nathaníel est quelque peu étrange... Il a aussi beaucoup changé en une année scolaire, et sans doute est-ce même la relation qui a le plus changé, comparée aux autres...
Au départ, et cela pendant les premières semaines à Poudlard, ce n’était qu’une histoire d’indifférence. Une indifférence bizarre, certes. Noah a juste trouvé que jouer au gigolo était une bonne chose, car, aimant la beauté féminine et masculine, il ne pouvait trouver Nathan qu’attirant... et donc, autant dire que le mettre dans son lit était une de ses attentions. Le hic, c’est que Nathan a toujours été hétéro, et n’a donc jamais apprécié que Noah lui fasse du rentre-dedans. Le brun tentait donc d’ignorer le blond au maximum, ne répondant à ses avances, ne lui répondant pas du tout.
Paradoxalement, Noah regardait – et regarde toujours – d’un très mauvais œil le fait que Nathaníel veule séduire Abbygaëlle, l’ajouter à son tableau de chasse... Abbygaëlle, qui s’avère être sa tutrice. Autant dire que ça ne lui plait pas, mais pas du tout, à tel point que le Serpentard a parfois des envies de meurtres à l’égard de Nathan.
Sentiment qui est devenu réciproque après le bal de la rentrée... Nathan ne pardonnera jamais au blond d’avoir couché avec Angèle, c’est aussi simple que cela. Il a pensé à le tuer, de plusieurs façons, mais Lily l’en a empêché, et encore heureux. Par la suite, Nathan ne put faire qu’une chose : tenter d’ignorer au maximum le blond, encore plus qu’avant, et refréner avec succès ses envies de meurtre...
Les choses ne se sont arrangées que quelques mois après. Les deux garçons ont fini par parvenir à un accord et à se supporter – surtout à se supporter. Après que le blond ait invité Nathan à la fête d’Halloween, pour se rapprocher d’Angèle, il était tout naturel de la part du garde-chasse d’accepter, aux environs de Noël, de devenir le professeur du blond, qui a l’intention de devenir animagus. Et même si l’idée n’enchantait guère Nathan, celui-ci a fini par accepter.
Ainsi, aujourd’hui, les deux jeunes gens se tolèrent, se supportent, mais ce n’est toujours pas le grand amour entre eux...

LISE AMÉLIA PARKER
« citation »
▣▣▣▣ ▣▣▣▣ ☠ ▣▣▣▣ ▣▣▣▣
•• Cette fille est bizarre. Mais vraiment bizarre... Nathan a toujours su qu’il y avait quelque chose de louche chez elle, sans jamais savoir quoi. Jusqu’à cette nuit d’octobre...
Comme souvent, il faisait son petit tour de la Forêt Interdite, ne sachant pas dormir, proie aux insomnies comme ça lui arrivait quelque fois. C’était la veille de la pleine lune... Et il l’avait vue. Il l’avait trouvée, assise contre un arbre fendu par la foudre, silencieuse. Il avait vraiment cru qu’elle dormait, et s’était approché, se demandant ce qu’une élève pouvait bien faire dans la Forêt à cette heure – ou ce qu’elle pouvait bien y faire tout simplement, l’endroit étant interdit. Peu de temps après était arrivé Adrian Williams, ce valeureux professeur de Soins aux créatures magiques, et très familier avec la demoiselle qui se nommait en fait Lise Parker. Il n’empêche que c’était sa forêt et que ce n’était pas un salon de thé... Et il avait juste suffi qu’il la fixe assez longtemps, intensément, pour qu’il se prenne un arbre. Oui, un arbre ! Cette fille l’avait tout simplement envoyé valser contre un arbre, comme s’il était une poupée de chiffon ! Vous vous en doutez, il n’en avait pas suffi plus pour faire légèrement paniquer le jeune homme intérieurement, mais aussi attiser sa curiosité. Ainsi plus tard, Adrian Williams, qui avait calmé cette folle et l’avait empêché de le tuer, lui apprenait que Lise avait du sang de lycanthrope, lui apprenait son secret...
Nathan a fait la promesse de ne rien dire à personne. C’est dangereux de croire aux promesses du jeune homme, tout le monde le sait, mais Lise et Adrian le croient tout de même... De toute façon, le grec ne dira jamais ce qu’il sait à quelqu’un... à moins qu’il y gagne quelque chose – et là, il n’hésitera pas à balancer l’information, quitte à le crier sur tous les toits.
Mais en attendant, disons qu’il fait tout pour éviter de croiser la Gryffondor quelque part, que ce soit dans les couloirs ou dehors. Il sait très bien qu’il aurait beaucoup de mal à ne pas la traiter de folle – car oui, il la hait désormais, réellement, tout ceux qui essaient de le tuer sont des ennemis, point – et que cette provocation risquerait bien de le tuer, ou même de lui faire perdre des doigts. Mais il ne peut pas s’en empêcher ! Il ne peut pas s’empêcher de fixer les gens, de la fixer, de la chercher, de la titiller sans arrêt, c’est plus fort que lui... et cela malgré qu’elle puisse lui briser la colonne vertébrale ni une ni deux.

HARRY JAMES POTTER
« citation »
▣▣▣▣ ▣▣▣▣ ☠ ▣▣▣▣ ▣▣▣▣
•• Tseuh, ce binoclard balafré... Non, franchement, notre Auderic national n’a aucune foi en Harry Potter et ne croit pas les rumeurs récentes comme quoi il est l’Élu. Comment un gamin de seize ans peut vaincre Voldemort, qui monte en puissance de jour en jour ? C’est impossible... On ne peut pas vaincre le Seigneur des Ténèbres, ou en tout cas, Harry Potter ne peut pas le vaincre, pas seul. C’est ridicule...
De toute façon, Nathan n’a jamais vraiment pris part à cette guerre stupide qui a déjà fait disparaître tant de personnes. Il n’est d’aucun camp, et sûrement pas celui de Potter. Et si jamais il est obligé de choisir, si jamais on le menace de mort s’il ne choisit pas – car c’est le seul argument qui peut le convaincre d’arrêter de se la jouer individuel – il ira du côté des potentiels gagnants, du côté de ceux qui ont le plus à lui offrir. Opportuniste ? Oui. Et ce n’est pour l’instant pas du côté de Potty Potty qu’il y a le plus d’opportunités. Et pourtant, tout le rattache à ce côté... Lily, bien évidemment, mais aussi le fait que le Lord soit l’assassin de son père. Et pourtant... Et pourtant, il y a des choses tellement tentantes de ce côté-là, des choses auxquelles il se force à ne pas céder, des choses qui l’attirent tellement que ça en devient indécent...
Non, actuellement, Nathan n’est pas du côté d’Harry Potter, ce Gryffondor stupide qui se vante de sa célébrité. Mais il n’est pas non plus du côté du Seigneur des Ténèbres et de ses Mangemorts...

HAYLEY CAMÉLIA JONES & LOU ANDERSON
« citation »
▣▣▣▣ ▣▣▣▣ ☠ ▣▣▣▣ ▣▣▣▣
•• « Oh non, pas elles... » Voici la première pensée de Nathan lorsque Hayley et Lou s’approchent de lui en sautillant, ou même lorsqu’il les aperçoit, au bout d’un couloir, toujours en sautillant. Vraiment, il ne les aime pas. Et il les aime encore moins lorsqu’elles ont décidé de venir l’enquiquiner... Comme s’il n’avait que ça à faire ! Il déteste les gosses, il déteste les gamins et il déteste les gamines, c’est un fait. Il les déteste davantage lorsque ces fameuses gamines passent leur temps à sauter autour de vous, à vous assener questions sur questions et à vous donner mal à la tête dans l’espoir de trouver un plan ou une vengeance diabolique. Comble de tout, elles sont pires qu’un pot de colle ! Lorsqu’elles vous ont choisi comme victime, elle ne vous lâche pas... elle ne vous lâche jamais, à moins de trouver une nouvelle victime entre temps.
Il les déteste. Il les haït. Si encore elles étaient drôles, pourquoi pas... Mais là, elles sont lourdes et lassantes. C’est bon qu’il est à Poudlard, dans une école, parce qu’il leur aurait déjà lancé un sort sans ciller, et depuis longtemps. Le problème, c’est qu’il ne peut rien faire dans l’école... S’il leur lance un Silencio, juste ça, elles vont le balancer à la direction, ou aux professeurs, et c’est lui qui aurait des problèmes. Tout de même, il préfère être prudent, et laisse donc ces deux fillettes l’enquiquiner sans broncher – ou pas. Disons que maintenant qu’il les connait et qu’il sait à qui il a affaire, dès qu’il les aperçoit, il change de couloir, fait demi-tour ou fait en sorte d’aller quelque part où elles ne peuvent aller. Ou alors, il essaye de s’en débarrasser subtilement, les poussant dans les bras de quelqu’un et s’enfuyant après.


Dernière édition par H. Nathaníel Auderic le Mar 19 Juin - 13:07, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
H. Nathaníel Auderic

avatar

Messages : 1462
Date d'inscription : 31/05/2011

Votre Sorcier
Rang Spécial:
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Re: « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.   Dim 5 Juin - 8:29



Chercheuntitre
corps enseignant - membres du personnel


.

PERSÉPHONE NYMPHÉIS HELA
« citation »
▣▣▣▣ ▣▣▣▣ ☠ ▣▣▣▣ ▣▣▣▣
•• Nathaníel n’est pas du genre à se laisser manipuler facilement, ou à se faire manipuler tout simplement. En règle générale, c’est lui qui manipule les autres, qui les embobine, qui tire les ficelles de ces marionnettes, ... Pas l’inverse. Et pourtant... Et pourtant, il y a Perséphone Nyphéis Hela, le plus redoutable professeur à Poudlard, professeur de Défense contre les Forces du Mal, ou tout simplement une femme redoutable.
En elle, Nathan voit une amie. Quelqu’un avec qui il s’entend généralement bien. Une collègue qu’il apprécie un tant soit peu. Et puis aussi, il faut dire qu’elle est très sexy, même s’il ne se fait pas d’illusions quant à l’ajouter à la liste de ses conquêtes. Non, Perséphone n’est pas comme ça. Perséphone est froide, glaciale, impartiale. Perséphone n’a aucun remord à faire ci ou ça, à dire ci ou ça.
Le jeune homme est loin de se douter que cette amitié est une mascarade. Perséphone ne veut qu’une chose : grossir les rangs de son maître, du Seigneur des Ténèbres. Personne n’est au courant de cela, pas même Nathaníel. Il n’est pas non plus au courant qu’elle veut le recruter, qu’elle voit en lui un bon élément pour son armée... Il est loin de se douter qu’elle a les arguments pour le faire basculer de ce côté : la soif de pouvoir, de réussite, de reconnaissance, entre autre. La sorcière rousse sait que bouillonne en lui un bon sang noir, et elle en joue. Elle en joue subtilement. Elle le manipule doucement, pour qu’il n’y voie rien. Et il n’y voit rien. Pour l’instant, il ne voit rien à la manipulation...
En espérant qu’il n’y voit jamais rien, car si Perséphone a beau l’impressionner, la rancune et la trahison semblent lui donner des ailes, le rendant encore plus capable de tout...

CIAN O'CONNELL
« citation »
▣▣▣▣ ▣▣▣▣ ☠ ▣▣▣▣ ▣▣▣▣
•• blablabla blablabla blablabla.

ABBYGAËLLE JUSTINE SMITH
« citation »
▣▣▣▣ ▣▣▣▣ ☠ ▣▣▣▣ ▣▣▣▣
•• Ah, Abbygaëlle Smith, Blondie, Sexy-Abby... Nathaníel l’aura, un jour ou l’autre.
Il la veut... physiquement parlant, parce que sinon, il se ficherait bien d’elle. Quoiqu’en fait, il se fiche déjà d’elle. La seule chose qui l’intéresse, c’est de la mettre dans son lit et d’ainsi l’ajouter à sa liste, à son tableau de chasse... Oui, c’est de la chasse. Elle lui résiste, elle le déteste, elle se bat contre lui, et cela depuis l’époque de Poudlard, puisqu’ils étaient dans la même année, elle à Gryffondor, lui à Serpentard... Déjà adolescent, c’était ainsi, leur relation était ainsi... Nathaníel lui court toujours après, pour l’unique raison qu’il trouve ce jeu très amusant et qu’il aime chasser, il aime quand sa proie se débat, s’enfuit.
Sinon, ils ne s’aiment pas. Ils ne se supportent pas. En dehors d’énerver la blonde en lui volant un baiser au détour d’un couloir, de lui faire une remarque déplaisante, le jeune homme insiste grandement sur sa petite taille, n’hésitant pas à la traiter de naine. Il est constamment derrière elle à lui chercher des noises, à l’enquiquiner. Ce qu’elle n’apprécie évidemment pas, tout comme Noah, de qui elle a la tutelle. Et alors ? Ce n’est pas ça qui va arrêter le brun. Pas même les sorts qu’il se prend de temps à autre, quand il va trop loin. Leurs petits affrontements finissent effectivement par mettre Poudlard dans un sale état, et ils sont bien obligés de tout deux déclarer forfaits – après tout, il faut montrer le bon exemple aux élèves... Heurm. Nathaníel trouve pourtant cela très amusant, vraiment, et n’est pas prêt d’arrêter le jeu de sitôt, quitte à mettre le château à feu et à sang avant l’heure...
Et puis, il l’aura bien un jour. Abbygaëlle cédera bien... Un jour...

ADRIAN LAWRENCE WILLIAMS
« citation »
▣▣▣▣ ▣▣▣▣ ☠ ▣▣▣▣ ▣▣▣▣
•• blablabla blablabla blablabla.


Dernière édition par H. Nathaníel Auderic le Mar 19 Juin - 12:20, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
H. Nathaníel Auderic

avatar

Messages : 1462
Date d'inscription : 31/05/2011

Votre Sorcier
Rang Spécial:
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Re: « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.   Dim 5 Juin - 8:30



Chercheuntitre
sorciers en dehors de poudlard


.

ADEL FAINTSWORTH & ELIJAH ST JAMES
« citation »
▣▣▣▣ ▣▣▣▣ ☠ ▣▣▣▣ ▣▣▣▣
•• blablabla blablabla blablabla.

MILO CHAD SHAWN
« citation »
▣▣▣▣ ▣▣▣▣ ☠ ▣▣▣▣ ▣▣▣▣
•• blablabla blablabla blablabla.


Dernière édition par H. Nathaníel Auderic le Mar 19 Juin - 12:02, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angèle Yaxley

avatar

Messages : 1385
Date d'inscription : 09/05/2011

Votre Sorcier
Rang Spécial: 1.Team Nathangèle 2.Team Mily 3.Team Rick, le psychopathe
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Re: « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.   Dim 5 Juin - 11:52

C'est ok pour notre lien ?!
Je sens qu'on va bien s'amuser...^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
H. Nathaníel Auderic

avatar

Messages : 1462
Date d'inscription : 31/05/2011

Votre Sorcier
Rang Spécial:
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Re: « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.   Dim 5 Juin - 11:56

    C'est ok ! Je t'ajoute dès que possible ! (:
    Oui ! x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angèle Yaxley

avatar

Messages : 1385
Date d'inscription : 09/05/2011

Votre Sorcier
Rang Spécial: 1.Team Nathangèle 2.Team Mily 3.Team Rick, le psychopathe
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Re: « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.   Dim 5 Juin - 11:59

Ok :)

Dès que tu veux, on peut commencer un rp!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone Hela
Duchess
avatar

Mini Photo :
Messages : 122
Date d'inscription : 07/04/2011

Votre Sorcier
Rang Spécial: Professeur de défense contre les forces du mal
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Re: « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.   Dim 5 Juin - 12:22

Par Salazar! Il nous faut des liens. Alors je commence par faire un résumé de mes personnages.

Perséphone Hela. 24 ans. Professeur de DCFM. Elle a une présence intimidante pour la plupart des personnes. Elle peut aussi bien se montrer agréable que froide. Tout dépend de ses envies. Elle n'aime que ses deux soeurs, Circé et Hécate, bien qu'elle fait croire le contraire.
Au sein des mangemorts, elle est connue sous le nom de Duchess. Elle est crainte par ses derniers et (oh miracle) respectée par le Lord. Là-bas, personne ne connaît son visage ou son véritable nom.
Intelligente ~ manipulatrice ~ ambitieuse ~ fière ~ dangereuse ~ puissante ~ intimidante ~ adepte de magie noire ~ sournoise ~ excellente comédienne ~ sang froide effrayant ~

Ysia Chase. Serpentarde de 7e année. Elle est arrivée cette année. Elle fait partie des "revenants". Ysia vient de la famille Chase, connut parmi les sang-pur comme étant la Famille Maudite. Jusqu'à ce qu'elle apparaisse, tout le monde disait que les Chase étaient tous morts.
Elle est adepte des excès en tout genre (sexe, drogue, alcool...).
Impulsive ~ Indépendante ~ Imprévisible ~ Infidèle en amour ~ brisée ~ perdue ~ arrogante ~ méprisante ~ rancunière ~ sensuelle ~ passionnée ~ indisciplinée ~ jalouse.
Pour elle, l'amour doit être conflictuel pour être intéressant.

Hermione Granger. Gryffondor. 6e année. Membre du Trio d'Or. Elle est assez intriguée par les nouveaux, les "revenants".
Intelligente ~ studieuse ~ souffre d'un sentiment d’insécurité ~ sensible ~ au grand coeur ~ fidèle ~ caractère parfois "explosif"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartedesmaraudeurs.forumactif.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.   Dim 5 Juin - 13:16

Moi aussi je veux absolument des liens!!! (après tout, tu es "ian qui attire toutes les demandes"!!!) xD

Heather Wood est une Serdaigle de 6ème année. Elle est la fille de sang pur, et son père à permis l'arrestation de Bellatrix Lestrange, ce qui fait qu'elle redoute un peu les Mangemort. Elle est très intelligente, c'est une serdaigle après tout, mais complètement blasée par ses camarades, ne trouvant pas d'intérêts dans leurs comportement qu'elle trouve "banal". Elle est réputée pour être complètement folle, et est surnomée "Ash la Folle" par la plupart des élèves. C'est vrai qu'elle a des manies bizarres, comme s'amuser avec des poupées vaudou, passer son temps à prendre des photos et critiquer tout ce qu'elle peut.
Inelligente - Sarcastique - Franche - Cynique - Joueuse - Blasée - Réfléchie - Dingue - Imprévisible - Solitaire - Indépendante - Intuitive - Rancunière - Méfiante -

Kalya Hell est une Gryffondor de 6ème année, poursuiveuse dans l'équipe de quidditch. Elle est très sociale, parait toujours de bonne humeur, et à un tas d'amis dans la plupart des maisons, sauf avec les Serpentard ave qui elle à quelques... difficultés d'entente. Un peu extravertie, elle peut paraître sans grands intérêts même si en réalité elle est beaucoup plus intelligente et calculatrice qu'elle ne le paraît. C'est une sang pur, et son but est de détruire sa soeur aînée qu'elle déteste.
Intelligente - Courageuse - Extravertie - Joueuse - Sportive - Joyeuse - Manipulatrice sur les bords - Sociale - Généreuse - Fêtarde - Curieuse -

Enora Donovan est une Serpentard de 6ème année, c'est la préfète des serpy. Intelligente, elle se fait passer depuis des années pour la "méchante serpentarde de base", c'est à dire des moqueries sur les enfants de moldus, les sang mélé et les traîtres à leur sang, et un comportement tout à fait odieux. Mais depuis le début de l'année, elle tente de prouver aux autres que les serpentard qu'elle n'est pas si "méchante" et n'a en réalité aucuns préjugés sur les moldus et compagnie (elle agissait odieusement avec eux pour que se ses parents soient fiers d'elle).
Intelligente - Manipulatrice - Secrète - Menteuse - Méfiante - Egoïste sur les bords - Altruiste - Artiste -

Revenir en haut Aller en bas
H. Nathaníel Auderic

avatar

Messages : 1462
Date d'inscription : 31/05/2011

Votre Sorcier
Rang Spécial:
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Re: « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.   Dim 5 Juin - 17:26

    Angèle : Ouiii ! *.* Tu pourras le commencer ?

    Perséphone : J'aime déjà beaucoup le personnage de Persé', mais j'ai pas vraiment d'idée ! Tu voudrais quelque chose en particulier ?

    Ysia : Vu comme Ysia aime les excès en tout genre, comme tu le dis, j'avais pensé qu'elle et Nathaníel pourraient faire les 400 coups ensemble. Et quand je dis 400 coups, je dis Sex, Drugs et Rock 'n' Roll, enfin un truc dans le genre. (a)

    Hermione : Mione ! Ha que j'aime ce personnage. Mais j'ai pas d'idée... uu

    Heather : "Nathaníel a toujours été intrigué par les poupées vaudou d'Heather... D'ailleurs, dès qu'il la croise, il ne peut s'empêcher de lui demander si elle a fait une poupée à son effigie. Et manque de chance pour lui : oui, elle en a fait une. Il ne peut alors s'empêcher de prendre un air faussement outré. [...] " A étoffer ou à changer x)

    Kalya : Détruire sa soeur aînée, tu dis ? Dans ce cas, Nathaníel pourrait agir comme une mauvaise conscience pour Kalya...

    Enora : Huum... Une idée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.   Dim 5 Juin - 17:36

Une idée de lien?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.   Dim 5 Juin - 17:39

Moi je veux bien des liens avec Harry, Ron et Bella. Une idée?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.   Dim 5 Juin - 17:40

Et moi avec Kalan et Voldy?
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Maître du Jeu
avatar

Mini Photo :
Messages : 1440
Date d'inscription : 06/04/2011

Votre Sorcier
Rang Spécial: Petite Fée !
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Re: « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.   Dim 5 Juin - 18:11

Ysia: Mmmmh... l'idée me plait bien! On va garder ça!

Hermione : Bon. Elle n'a pas réellement de préjugés envers les maisons, mais faut dire qu'elle en bave généralement avec les Serpentards et que, du coup, elle accroche pas trop avec eux. Et tu es un ancien Serpentard. Donc on peut dire que pour l'instant, c'est juste tendu entre les deux. On verra comment ça évoluera par la suite?

Perséphone: Je sens qu'elle va t'appeler Hadès (on se demande pourquoi dis donc). Ce serait assez drôle qu'ils aient un lien positif tous les deux. Après tout, on connait tous le mythe grec de Perséphone et d'Hadès (oui c'est vrai, ma Perséphone est beaucoup plus... perverti que l'originale et que le vrai Hadès a tout simplement kidnappé la douce Perséphone.... Mais on est pas là pour parler mythologie... >///<).
Donc Pers' aurait pu aller parler à ce cher Kronos Hadès Nathaniel. Après tout, les personnes partant des noms comme les leurs sont rares et il a été à Serpentard. Et il faut dire qu'il a beaucoup de qualités que Pers' recherche pour ses "amis".

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartedesmaraudeurs.forumactif.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.   Dim 5 Juin - 21:03

Heather : J'adoooooooore ton idée!!! xD Et quand tu ferais ta fausse mine dépitée, Heather ne pourrait s'empêcher de te trouver marrant, et comme elle a parfois des idées étrange, elle t'offrirai une poupée à son effigie pour, en prenant ses mots : "Comme ça je ne serais pas la seule à m'amuser, tu pourras t'occuper quand tu t'ennuis. C'est l'un des meilleurs moyens que je connaisse pour se défouler. Si t'en veux d'autres, demande moi et reffile moi dix mornilles, et je te ferais qui tu veux." xD Car en plus, Heather voudrait ouvrir une entreprise ou elle vendrait des poupées vaudou (je m'demande bien ou elle a trouvé cette idée!! ^^'), et elle te proposerai de t'en vendre!!! xxxxxxD

Kalya : Bonne idée, tu pourrais pousser Kal' à se montrer plus impitoyable car elle a du mal à utiliser des méthodes vraiment viles pour se charger du compte de sa soeur, vu qu'elle est comme même une gryffondor et est normalement plutôt honnète. Je te nomme dès maintenant : "Hadès la mauvaise conscience!!" xD

Enora : Oulà ça se corse (je suis vraiment nulle pour trouver des idées de lien)!! Je me disais, comme tu es stagiaire garde-chasse, et qu'Eno' elle aime bien se balader dans la forêt interdite de temps en temps, les deux auraient pu se rencontrer là-bas. Et après, je ne sais pas ce que ça aurait pu donner... --'
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Mandrake

avatar

Mini Photo : Je sais reconnaitre mes qualités !
Messages : 31
Date d'inscription : 22/04/2011

Votre Sorcier
Rang Spécial:
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Re: « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.   Lun 6 Juin - 10:58

Moi aussi je veux un lien !

Alors Nathaniel est prof d'Etude des Moldus, une matière qu'il ne supporte pas en faite. Ce n'est qu'une couverture puisqu'en vérité il est Auror au ministère de la magie. C'est Dumbledore qui l'a fait venir et lui a donné ce poste. Nathaniel est un surdoué qui a poudlard avait des bonnes notes de partout mis à part en Etude des moldus où il a des T comme Troll xD. Sinon il a un caractère très enfantin, c'est un grand gamin qui aime faire des blagues, faire le pitre, toujours souriant, qui rigole tout le temps. Il est vraiment plein de vie. C'est aussi un grand dragueur qui a eu plein d'aventure d'un soir XD.

En faite j'avais une petite idée de lien ... comme tu as 24 ans et moi 23 ans, on aurait pu se connaitre lors de notre scolarité à Poudlard. J'étais un gryffondor et toi un serpentard .... on ne s'aime pas ! Nath déteste les serpentards, qui étaient souvent les victimes de ses pitreries. Après peut-être qu'on pourra un peu plus se supporter avec le temps en apprenant à se connaitre ou au contraire notre relation pourrait encore plus se dégrader. Je te laisse choisir.



Mon autre personnage ... Lise Parker. C'est une semi louve, gryffondor, 6ème année. Très sauvage, personne n'arrive à l'approcher et on ne sait rien sur elle. Elle ne parle jamais. Ca risque d'être un peu difficile de trouver un lien par contre >_<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angèle Yaxley

avatar

Messages : 1385
Date d'inscription : 09/05/2011

Votre Sorcier
Rang Spécial: 1.Team Nathangèle 2.Team Mily 3.Team Rick, le psychopathe
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Re: « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.   Lun 6 Juin - 11:37

Bien sûr, je le commence dès que je peux! ^^
Par contre, je voudras juste savoir, si on commence avec notre rencontre, ou si on la zappe, et qu'on entre direct dans le vif du sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
H. Nathaníel Auderic

avatar

Messages : 1462
Date d'inscription : 31/05/2011

Votre Sorcier
Rang Spécial:
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Re: « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.   Lun 6 Juin - 18:30

    Evan : Une idée précise ? (:

    Harry, Ron, Bellatrix : Idem ? (a)

    Kalan, Voldemort : Re-idem ? x)

    Hermione : Ok, pas de problèmes ! Donc, juste des tensions entre eux. Et on verra bien par la suite ! ^^

    Perséphone : Owii, bien sûr, Hadès&Perséphone *.* En gros, ils seraient en bon terme, notamment parce qu’ils se ressemblent beaucoup niveau caractère.

    Heather : Mdrrr ! C’est génial comme lien ! On prend ça donc ! =D

    Kalya : Ouaiis ! x)

    Enora : Leur rencontre me plaît bien... Maintenant, faut trouver le lien. J’ai lu la fiche d’Enora et j’ai remarqué qu’elle faisait semblant d’être ce qu’elle est pour sa soi-disant supériorité. Nathaníel l’aurait trouvé dans un rare moment de faiblesse et aurait percé un peu cette carapace. Et même s’il s’attache difficilement aux gens, il est un peu l’épaule sur qui Enora peut se reposer. En résumé, il serait son confident et saurait qu’elle souffre de ne pas pouvoir être soi-même. En revanche, lui, ne se confie pas à la demoiselle. Qu’est-ce que t’en pense ?

    Nathaniel : On a le même prénom muahahah ! *pan* J’aime bien l’espèce de haine-rivalité Lion-Serpent qui persiste entre les deux. En revanche, si ça va s’améliorer et se dégrader, je préfère qu’on voie comment ça se passera dans les futurs RP. (:

    Lise : En effet, dur, dur de trouver un lien entre elle et mon personnage au vu du caractère de Lise ! (a) Mais on va bien finir par trouver !

    Angèle : Ce serait mieux qu’on passe la rencontre et qu’on entre directement dans le vif du sujet. =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Maître du Jeu
avatar

Mini Photo :
Messages : 1440
Date d'inscription : 06/04/2011

Votre Sorcier
Rang Spécial: Petite Fée !
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Re: « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.   Lun 6 Juin - 18:36

Voilà ^^
je te rajoute dès que possible

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartedesmaraudeurs.forumactif.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.   Lun 6 Juin - 18:55

J'aime beaucoup ton idée. C'est parfait, je t'ajoute donc pour les trois dès que j'ai un peu de temps!! ;D

Et franchement, nos liens sont mortels!!! xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.   Lun 6 Juin - 19:11

Un lien avec Ancolie?

Narcissique? Prétentieuse? Nous n'allons pas mentir, oui, elle l'est. Mais qui ne le serait pas à sa place, quand on a eut tous les hommes que l'on désire à ses pieds? Quoi? Une petite fille pourrie gâtée? Aussi! On dit aussi que son nom lui va à merveille. L'ancolie, une fleur dangereuse. Comme elle. Derrière son visage angélique se cache une diablesse qui a horreur qu'on lui dise non ou qu'on la surpasse… Garde à ses représailles!
Mais ne vous y trompez pas! Ancolie n'a pas que des défauts et des mauvais côtés.
Quand elle s'en donne la peine, Ancolie peut faire preuve d'une grande intelligence, et bien que son cœur ne soit pas fidèle, son amitié l'est. Souriante, elle aime rire et s'amuser, bien qu'elle ne le montre pas.

C'est une Sang-pure et ex-serpentard. Jusqu'à son entrée en 6e année, elle était le "vilain petit canard".
Revenir en haut Aller en bas
H. Nathaníel Auderic

avatar

Messages : 1462
Date d'inscription : 31/05/2011

Votre Sorcier
Rang Spécial:
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Re: « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.   Mar 7 Juin - 16:24

    Ancolie : Tu veux quelque chose en particulier ? **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angèle Yaxley

avatar

Messages : 1385
Date d'inscription : 09/05/2011

Votre Sorcier
Rang Spécial: 1.Team Nathangèle 2.Team Mily 3.Team Rick, le psychopathe
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Re: « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.   Mer 8 Juin - 12:19

Si tu veux voir une Angèle hystérique parce que tu lui as fait une peur bleue dans la forête interdite, voilà le lien :

http://lesamesmortes.forumactif.name/t217-i-hate-you-pv-nathaniel-auderic#3187

Si tu trouves ça nul, dis le moi, et je réfléchirai à autre chose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.   Ven 10 Juin - 21:16

mmh. pas vraiment. Je sais juste que tu vas plaire à Ancolie Razz
Revenir en haut Aller en bas
H. Nathaníel Auderic

avatar

Messages : 1462
Date d'inscription : 31/05/2011

Votre Sorcier
Rang Spécial:
Vie Sociale:
Particularité:

MessageSujet: Re: « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.   Sam 11 Juin - 14:31

    Huuum... *réfléchis*
    J'ai vu que tu recherchais des coups d'un soir, alors je me suis dit "pourquoi pas ?" Par exemple, il y aurait ça et puis il y aurait surtout un interminable jeu de séduction. Ils se cherchent, ils se poussent à bout, ils se séduisent mutuellement... Mais il n'y aurait aucun sentiment, juste une attirance réciproque et une envie de jouer avec l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.   

Revenir en haut Aller en bas
 
« once you can hurt... you can love » NATHANÍEL.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Âmes Mortes :: Avant de commencer :: Votre vie - vos relations :: Relationship-
Sauter vers: